31 août 2013

L'Impératrice Némésis, Coralie Martin

Couverture L'Impératrice Némésis
Quatrième de couverture:


Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d’arrogance et de stupidité archaïques. Et j’en fais partie.
Mais qu’importe d’appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m’a rendue immortelle – celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.
Mais mon objectif n’est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement une dernière fois…





Lorsque Coralie Martin, l'auteure de L'Impératrice Némésis m'a contacté en me proposant de lire son livre, j'ai été d'abord très flattée et ensuite, à la lecture de la quatrième de couverture, très emballée.

Aux premières pages du récit j'avoue avoir été un peu perdue, je me posais beaucoup de questions sur l'héroïne, sur les personnages qui l'entourait et l'environnement dans lequel elle évoluait. Et puis finalement on se laisse happer par l'envie de savoir où l'auteure nous emmène, où toute cette histoire va nous mener...
On entre dans l'histoire sans plus réfléchir, en se laissant porter. Oui je pense que c'est un livre pour lequel il ne faut pas se poser trop de questions au risque de se bloquer et de passer à côté de l'histoire. Car au final, toutes les réponses nous sont livrées au travers de flashs-back relatant le passé de l'héroïne. 
Cependant si j'avais un reproche à faire à ce bouquin ce serait au niveau du passé et du présent qui se mélange trop facilement à mon goût. Bien que tout les retours en arrière soient écrits en italiques, je me suis plusieurs fois retrouver à ne plus savoir si j'étais dans le présent ou encore dans le passé. 

Mais il faut dire que ce mélange n'est sans doute pas anodin, il reflète à mon avis parfaitement les pensées troubles de l'héroïne, Marie.
Marie... Un personnage ambiguë, difficile à cerner mais du coup, très intéressant. En effet il y a un gros paradoxe chez Marie: elle est à la fois profondément humaine, avec son lot de sentiments déchirants et de haine et à la fois terriblement vampire, terrifiante et sans pitié. En lisant j'avais parfois l'impression d'avoir à faire à deux personnages différents ! Mais ceci s'explique par l'alternance passé-présent.

Quand aux personnages secondaires, on peut dire qu'ils apportent une réelle profondeur à l'histoire ! Ils l'enrichissent de par leurs tempéraments hauts-en-couleurs et très loin des personnages clichés qu'on connait tous. 

Ensuite, autre point important, le style d'écriture de l'auteure. Comme le récit se passe au Moyen Âge, certaines tournures de phrases, certains mots sont issus de cette époque. Mais en même temps on retrouve des mots très modernes et un style tout à fait contemporain. Je ne dirais pas que ce contraste m'a gêné, simplement, il faut s'y habituer ce qui est grandement facilité par la plume adroite de Coralie Martin.

En bref, L'Impératrice Némésis est roman à l'univers très sombre, très éloigné des histoires actuelles de vampire. Haletant et palpitant, les quelques points noirs cités au-dessus sont vite effacés par une héroïne aux aventures captivantes.
Je vous le conseille :)


Un passage : "En ce 25 décembre, toute la foule se presse vers le château du seigneur Bauchefort, car de nombreux équipages arrivent pour fêter la naissance du Christ en une somptueuse fête. Les dames rivalisent d'ingéniosité pour se faire voir du public tout en se cachant de celui-ci, modestie oblige. Je parlerai plus d'une hypocrisie collective, sachant que les nobles mâles les utilisent comme vitrines de leur richesse tandis que la plèbe, tout en les admirant, les jalouse sur le même sujet."


19€
210 pages



Je remercie chaleureusement Les Editions Baudelaire et Coralie Martin pour ce partenariat !

28 août 2013

Marques-pages #1

Par cette jolie journée sentant à plein nez la fin des vacances, une nouvelle catégorie qui me trottait dans la tête depuis un certain temps vient de voir le jour. Il s'agit en fait de la publication d'un ou deux marques-pages créés par mes soins et mis à votre disposition chaque semaine.

Pour plus de renseignements je vous invite à vous rendre sur la page des Marques-pages d'Herby's Books .

Et maintenant place aux marques-pages, en espérant qu'ils vous plairont !


26 août 2013

Tag-tag

Je suis rentrée depuis quelques jours déjà mais flemmarde comme je suis je n'ai pas encore mis ce blog à jour. Et pourtant j'ai bien des livres à vous montrer !

Enfin, pour m'y remettre en douceur je vais commencer par répondre au tag de La vie telle qu'elle me passionne  !
 

1 ) Quand tu ne lis pas que fais-tu en général ? 
J'essaie de mettre mon blog à jour, je traîne sur des blogs, je regarde des séries...

2) Ta ou tes séries du moment 
En ce-moment je regarde la saison 4 Glee. C'est vivant, rafraîchissant, sans vulgarité et passionnant !


3) La ou les séries que tu détestes
Toutes les séries policières.

4) Question ciné : Tu y vas souvent ?
De temps en temps, peut être une fois par mois en moyenne.

5) Le dernier film que tu as vu au cinéma ?
Insaisissables, d'ailleurs je vous en parlerais plus en détails dans quelques jours.

6) Tu as un film fétiche ? Un film que tu regardes quand ça ne va pas ?
Non pas vraiment, je n'aime pas regarder plusieurs fois le même film, il y en a tellement que j'ai l'impression de perdre mon temps.

7) Un ou des films que tu déteste ?
Toi, moi, les autres... Le pire film que j'ai jamais vu oO

8) Parlons musique. Tu es plutôt quel genre musical ? 
J'écoute vraiment de tout, du classique au métal, en passant par les chansons du moment ou des bien plus anciennes.

9) Tu n’as pas le choix, tu ne peux en choisir qu’une. Ta musique du moment ?
"Single Ladies" de Beyoncé. J'aime énormément les chansons de Beyoncé.

10) Celle que tu détestes le plus ?
Je n'aime pas le rap mais je ne déteste pas une chanson en particulier.

11) La musique kitchounette que tu ne peux t’empêcher d’écouter ? 
J'avoue qu'une petite chanson de Lorie ne me laisse jamais indifférente, c'est toute mon enfance quand même ^^

12) Qui taggues-tu ? 
Tout ceux qui souhaite le faire :D





5 août 2013

Vacances

A Midsummernight's Nightmare

Cher lecteur,



Je pars pour deux petites semaines dans le sud de la France. J'emporte avec moi trois bouquins qui, je l'espère, enchanteront mes vacances.

  


Je ne vous oublie pas, je reviendrais avec pleins de chroniques.
A très vite.

3 août 2013

Livres en vue #3

Voici ma petite sélection du jour :)


L'Atelier des miracles, Valérie Tong Cuong


L'Atelier des miracles - LattèsProfesseur d'histoire-géo mariée à un politicien narcissique, Mariette est au bout du rouleau. Une provocation de trop et elle craque, envoyant valser un élève dans l'escalier. Mariette a franchi la ligne rouge. 

Millie, jeune secrétaire intérimaire, vit dans une solitude monacale. Mais un soir, son immeuble brûle. Elle tourne le dos aux flammes se jette dans le vide. Déserteur de l'armée, Monsieur Mike a fait de la rue son foyer. Installé tranquillement sous un porche, il ne s'attendait pas à ce que, ce matin, le " farfadet " et sa bande le passent à tabac. 
Au moment où Mariette, Millie et Mike heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son Atelier les âmes cassées, et dont on dit qu'il fait des miracles. 
Mais peut-on vraiment se reconstruire sans affronter ses fantômes ? Avancer en se mentant et en mentant aux autres ? Ensemble, les locataires de l'Atelier vont devoir accepter leur part d'ombre, tandis que le mystérieux Jean tire les ficelles d'un jeu de plus en plus dangereux.




Susan Hopper (tome 1), Anne Plichota et Cendrine Wolf


Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses 14 ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.
Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore …
Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve. 
Mais si ce n’était pas le cas ?
Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?