23 févr. 2017

La sonate oubliée, Christiana Moreau

À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel "le prêtre roux", Antonio Vivaldi, enseignait la musique à des âmes dévouées.
Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l’un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, enfermées pour toujours dans l’anonymat.


Je remercie les éditions Préludes pour cet envoi.

Dans La Sonate oubliée on suit Lionella une jeune fille outrageusement passionnée de violoncelle : dans sa vie il n'y a pas de place pour autre chose que pour cet instrument. C'est lui qui la fait vibrer, qui la bouleverse, qui l'émeut et l'accable et surtout, qui pare sa vie de ses plus belles émotions. 

Lorsque son meilleur ami lui apporte timidement les fruits de sa recherche minutieuse aux puces, il est bien loin de se douter qu'il va changer le destin de la jeune fille. En lui offrant une boîte contenant un bijou, un journal et une mystérieuse partition c'est un nouveau monde qui s'ouvre pour Lionella mais aussi pour nous lecteurs, qui entrons dans le monde de Ada, une orpheline ayant vécu au XVIIIè siècle, un siècle plein de faste et de misère, un siècle où la musique de Vivaldi retentissait fort ! J'ai adoré découvrir un nouveau personnage de cette façon et j'avoue avoir eu une nette préférence pour le récit de la vie d'Ada, bien plus intriguant à mon goût. Pour elle, tout comme pour Lionella, la musique n'est pas qu'un divertissement, c'est sa vie, son quotidien. C'est bien là la beauté de ce livre qui réuni par leur passion dévorante pour cet instrument deux jeunes filles séparées par les siècles.

Pour ce premier roman, l'auteure a fait le choix d'utiliser deux styles d'écriture bien différents au gré des alternances entre Ada et Lionella. Bien que je comprenne ce choix je n'y ai pas forcément adhéré : j'aurais préféré qu'elle rédige tout le roman avec la même virtuosité qu'elle employait pour Ada et au diable le réalisme ! Plus généralement je me suis davantage attachée au personnage de Ada qui, malgré son quotidien miséreux, continuait à trouver du bonheur dans les choses simples de la vie. A travers son journal on s'immisce au plus profond de sa pensée que j'ai trouvé profonde et touchante, là où Lionella m'a semblé un brin plus égocentrique et suffisante.

En bref, La Sonate oubliée est un roman à part : avoir envie d'écouter du violoncelle en lisant ça ne m'arrive pas tous les jours ! C'est un livre poétique et enchanteur qui m'a aussi donné une folle envie de découvrir Venise et ses secrets.

Un passage : Il y a bien une âme dans un violoncelle. L'âme, cette pièce d'épicéa placée à l'intérieur de la caisse de résonance. L'âme qui transmet les vibrations des cordes au fond de l'instrument. C'est du violoncelle qu'émane la sonorité la plus proche de la voix humaine, et le sien lui murmurait des mots secrets et doux, implorait les caresses de l'archet par des plaintes et des soupirs, avec des nuances de voix graves et rondes.


15,60€
256 pages

17 févr. 2017

Love Me Like you Do, Alexandra Lanoix


"Après un mariage douloureux, Emma Martel se reconstruit peu à peu. Avec le coup de pouce de sa meilleure amie Josy, elle deviendra une photographe de mode réputée au fil des années. Malgré la passion de son métier, elle préféra quitter ce monde de paillettes pour une vie plus simple, même si elle est vide d’amour. Depuis son divorce, Emma se refuse aux hommes qui croisent son chemin, à cause de son lourd secret. Sur l’invitation de son amie, elle passera les vacances d’été à Malte dans la demeure du nouveau boy-friend de celle-ci, le richissime vendeur d’art, David Warner. La photographe tombera instantanément sous le charme de ce mystérieux millionnaire dont l’attirance est réciproque. Toutefois, Emma n’oubliera pas que c’est le mec de sa meilleure amie et se pose bien des questions sur le choix à prendre. Écoutera-t-elle sa tête ou son cœur ? "



Je remercie Alexandra Lanoix pour l'envoi de son superbe roman !

Après avoir beaucoup aimé le tome 1 de Rendez vous avec ma star, j'étais impatiente de découvrir ce que l'auteure nous réservait dans ce nouveau roman que j'espérais à la hauteur du précédent.

Tout d'abord, j'ai encore une fois adoré le personnage féminin, plutôt original pour une romance puisque Emma est une femme mature. Si elle sait ce qu'elle veut, elle n'en reste pas moins blessée par la vie et méfiante envers les hommes et cette dualité la rend complexe et donc à haut potentiel attachante. Loin des clichés, Alexandra Lanoix dresse le portrait d'une femme qui pourrait être l'une d'entre nous, une femme ordinaire tout simplement. C'est ce que j'aime avec cette auteure : elle sait rendre réaliste ses histoires d'amour.
Les personnages secondaires m'ont aussi pas mal plu bien qu'un peu plus "clichés" à mon goût : l'homme charismatique à qui rien ni personne ne résiste et la bimbo écervelée et égocentrique m'ont paru un brin moins approfondis qu'Emma et par conséquent, moins attachants.

De plus, j'ai été ravi de constater que la plume de l'auteure était toujours très agréable à lire et de qualité et l'intrigue rondement menée : je peux vous dire que le suspens était de la partie ! 

Encore une fois Alexandra Lanoix me prouve qu'il existe des trésors dans l'auto-édition (et que j'ai eu raison de me laisser tenter !). D'ailleurs, j'aimerais vraiment qu'une maison d'édition se penche sur cette auteure qui a su me convaincre par son talent. (En écrivant cela je me rends toutefois bien compte qu'elle ne souhaite peut être pas être publiée... Alexandra si tu passes par là, n'hésite pas à éclairer ma lanterne !). Je ne peux en tout cas m'empêcher de rêver au bonus que le travail d'un éditeur apporterait à ce roman qui a déjà tout d'un grand.

En bref, sans révolutionner le genre Love Me Like you Do est une romance comme je les aime : forte en émotions et chargée en suspens.

Un passage : Un flot de sentiments contradictoires m'avaient envahi. Le bien et le mal, la bonne et la mauvaise décision à prendre. Pourtant j'étais sûre de deux choses ; mon amitié pour elle me déchirait, et mon désir pour lui me dévorait.

314 pages
15,90€
ou 0,99€ en format e-book

12 févr. 2017

Time to choose - Février 2017




• Ma sélection de Janvier


• Ma sélection de Février 





Alors alors... On peut dire que janvier a été un bon mois puisque j'ai lu non pas un mais deux livres de ma sélection ! J'ai d'abord dévoré Love Me Like you Do de Alexandra Lanoix dont la chronique arrivera dans la semaine (mais je peux déjà vous dire que mon avis est ultra positif). Puis j'ai enchaîné sur le tumultueux Gabrielle qui m'a complètement transporté, chamboulé, anéanti... Ce pavé avait un goût de trop peu aussi je me suis empressée de commander la suite ! 
Pour le mois de février je pense bien réussir à lire ces trois livres, c'est mon petit challenge personnel :)

Et vous que comptez vous lire ce mois-ci ? 



1 févr. 2017

Moi après moi... Janvier 2017



Un 1er janvier habituel... // Pas trop vite, les gars // Finir sa valise // 23kg c'est lourd // La Sonate Oubliée // Commencer un bullet journal avec sa maman // Un dernier restaurant en amoureux // Se rendre compte à la fin qu'il y a un changement de propriétaires // Comprendre pourquoi le menu paraissait tellement excentrique // Avoir peur de ne pas arriver vivante en Angleterre en voyant cet espèce d'avion ridicule // Avoir les larmes aux yeux en arrivant à Birmingham // Se dire qu'heureusement qu'on était pas toute seule pour faire le chemin jusqu'à Derby // Arriver dans sa chambre // Changer de chambre parce que dormir avec une route en dessous de sa fenêtre c'est vraiment horrible // Se retrouver dans une nouvelle coloc où cette fois le bruit vient des gens // Mais au moins la cuisine est propre // Et il y a du savon dans les toilettes // Passer quelques jours de grande solitude anglaise // Aller voir La La Land sans grand enthousiasme // Bien apprécié // Commencer à regarder Gilmore Girls // Terrible cette série ! // S'inscrire à la salle de sport // Il vaut mieux vu comme je mange par ici // Finir Love Me Like you Do // Rencontrer les autres Erasmus // Pas évident d'arriver à sympathiser quand on ne parle pas couramment anglais // Mais tellement intéressant de découvrir toutes ces différentes cultures // Etre un peu perdue // Ces cours si différents des méthodes français // Appeler les profs par leurs prénoms // Ne pas avoir trop de motivation // Avoir trop de temps à tuer pour réussir à s'organiser // Se renseigner pour les inscriptions aux masters, aux écoles de commerce... // Booooring // Sortir plus en 2 semaines qu'en 2 ans de licence // Nottimgham // Un nouveau QG, BookCafé mon amour ♥︎ // Se rendre compte d'à quel point ton amoureux te manque lorsqu'il vient te voir quelques jours // Prendre les billets d'avion pour Dublin...