29 nov. 2013

Marque-page #14



Voici le nouveau marque-page de la semaine. Dites-moi ce que vous en pensez :)
A très vite !





22 nov. 2013

Il était une forêt #cinéma

Vendredi dernier, j'ai été voir Il était une forêt, un charmant documentaire sur les forêts tropicales.



Tout d'abord, quelques infos pratiques : 

Réalisé et écrit par Luc Jacquet (La Marche de l'empereur, Le Renard et l'Enfant), en collaboration avec le botaniste Francis Hallé.
Durée : 1h15 min

Ensuite mon avis :

J'avoue qu'au départ je n'étais pas plus enthousiaste que cela à l'idée d'aller voir ce documentaire. Pour tout vous dire j'avais un peu peur de m'ennuyer et si j'ai décidé de me lancer, c'est plus par engagement et conviction que par réelle motivation. Et finalement... mes appréhensions et idées préconçues se sont avérées tout à fait injustifiées. Ce film montre comment les forêts tropicales ont été créées en l'espace de sept siècles, comment elles vivent et meurent en un cycle perpétuel et intemporel. Le documentaire balaie la vie des arbres de leurs premières pousses à leur combats contre les menaces extérieures telles les animaux, la sécheresse... 
J'ai appris une foultitude de choses, Francis Hallé est un merveilleux conteur et ses anecdotes sont absolument surprenantes pour ne pas dire parfois presque surréalistes.

Même si vous n'êtes pas un passionné de nature, Il était une forêt vaut le coup d’œil rien que pour la beauté sans pareil de ses images.

En bref, courez à la salle de cinéma la plus proche, promis vous ne le regretterez pas :)

19 nov. 2013

Marque-page #13



Voici le nouveau marque-page de la semaine. Dites-moi ce que vous en pensez :)
A très vite !



18 nov. 2013

Zoanthropes, Matthias Rouage #tome 2


Quatrième de couverture :

Après la trahison de Varuna et Soire, Shina doit faire face au réveil de Sedna Aletis, chef de l'organisation qui la poursuit. Quand il détruit le gouvernement zoanthropien et prend le contrôle du pays, elle n’a plus qu’une seule arme pour le contrer : la vérité. Elle décide alors de retourner là où tout à commencé, en pays humain, alors que s’y organise une révolution. Pour découvrir que la vérité sur l’origine des zoanthropes et empêcher Sedna d’anéantir la race humaine, elle va devoir affronter son propre passé, et ses propres origines…








Souvenez-vous, il y a quelques mois je vous parlais du premier tome de cette saga, découverte sur Livraddict et en partenariat avec les éditions Scrineo. Je les remercie d'ailleurs pour ce nouveau partenariat. Si mon avis était très mitigé sur le premier tome la fin m'ayant rendu curieuse j'ai voulu laisser une seconde chance à Matthias Rouage, . J'ai bien fait. 

Commençons par le commencement. Le style de l'auteur. C'est en fait là, le seul véritable point négatif du livre. Bien que j'ai noté une amélioration par rapport au tome précédent je ne suis toujours pas convaincue par certaines tournures de phrases, les répétitions sont assez nombreuses et les figures de style relativement cliché. Bon c'est dit. Ce n'est que mon avis et comme ce bouquin est destiné à un public jeunesse je ne pense pas que cela constitue un énorme désagrément.

Parce que pour tout vous dire ce livre en vaut la peine. Au niveau de l'intrigue j'ai été tout à fait sous le charme, Matthias Rouage réussit très bien à maintenir son lecteur en haleine, alternant révélations chocs et rebondissements à la chaîne sans que je ne vois rien venir. Ce qui est tout de même très agréable. L'auteur sort véritablement le grand jeu avec des retournements de situations excellents qui pimentent l'action. Ils utilisent tous les moyens possibles et imaginables pour attiser la curiosité de son lecteur (avec des secrets en veux-tu-en-voilà notamment... Et j'adoooore les secrets !). Le livre prend une réelle consistance au fur et à mesure de la lecture, avec un univers approfondi et intéressant et une atmosphère tout à fait charmante.

Les personnages sont également beaucoup plus aboutis. Shina m'a beaucoup moins agacée, elle est plus nuancée dans ses paroles et dans ses actes, les épreuves qu'elle traverse et ses réactions sont plus crédibles. Les personnages secondaires des deux camps s'affrontant sont aussi bien sympathiques et réalistes. Enfin, je me suis énormément attachée à June et je regrette simplement le peu de détails sur elle. 

En bref un second tome bien meilleur que le précédent. Je vous conseille de tout cœur ce livre qui conviendra parfaitement à un public jeune adolescent voir adolescent :)


Un passage : "Elle poussa un cri terrifiant. Les flammes qui entouraient son corps explosèrent. La zoanthropes fut soudainement entourée d'une tornade de flammes ardentes. Des étincelles semblables à des braises furent projetées dans les airs autour d'elle. Elle arracha les plumes de corbeau fichées dans sa peau. Des filets de sang se mirent à couler, mais en quelques secondes, grâce aux pouvoirs du phénix, les plaies commencèrent déjà à se refermer."

16,90€
350 pages

14 nov. 2013

Livres en vue #7

Et voici ma petite sélection du jour :)

Le journal de Philol, Hassan Yaël



Pour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol, reçoit en cadeau de sa mère un journal intime.
Trop ringard ? Pas tant que ça, finalement. Raconter sa vie et celle des autres, c’est un régal, surtout quand les événements se bousculent au lycée et à la maison.
Et puis Philol tombe folle amoureuse de Nathan, le roots de la classe, le beau gosse que convoite cette punaise d’Aurélie, une fille capable des pires horreurs. Comme si ça ne suffisait pas, voilà que Morgane, vilain petit canard du lycée, fait une TS (tentative de suicide), suite au message baveux d’un mystérieux corbeau, qui distille sa haine sur Internet.





Avant toi, Jojo Moyes


Ses jours sont comptés. Mais quand on aime, on ne compte pas. Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone à souhait. Quand elle se retrouve au chômage, dans ce trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie, Lou accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

13 nov. 2013

Marque-page #12



Voici le nouveau marque-page de la semaine. Dites-moi ce que vous en pensez :)
A très vite !


10 nov. 2013

La lettre à Helga, Bergsveinn Birgisson

Quatrième de couverture :
« Mon neveu Marteinn est venu me chercher à la maison de retraite. Je vais passer le plus clair de l’été dans une chambre avec vue plongeante sur la ferme que vous habitiez jadis, Hallgrímur et toi. » Ainsi commence la réponse – combien tardive – de Bjarni Gíslason de Kolkustadir à sa chère Helga, la seule femme qu’il aima, aussi brièvement qu’ardemment, d’un amour impossible.
Et c’est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de moutons, les pêches solitaires, et sa charge de contrôleur du fourrage, on découvre l’âpre existence qui fut la sienne tout au long d’un monologue saisissant de vigueur. Car Bjarni Gíslason de Kolkustadir est un homme simple, taillé dans la lave, pétri de poésie et d'attention émerveillée à la nature sauvage.
Ce beau et puissant roman se lit d’une traite, tant on est troublé par l’étrange confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais, d’un homme qui s’est lui-même spolié de l’amour de sa vie.

 
J'ai reçu ce livre dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire PriceMinister-Rakuten et je les remercie de tout cœur car, autant le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé La lettre à Helga.
 
Dès les premières pages on entre dans l'univers de Bjarni, fermier de 90 ans ô combien poétique. On est plongé au cœur même de sa vie qu'il retrace brièvement, ainsi qu'au centre de ses pensées, qui tournent la majorité du temps autour de Helga (en même c'est à elle qu'il écrit la lettre, normal). Bjarni parle de la façon dont il a résisté à son amour mais aussi à son désir pour Helga. Puis il nous emmène vers les hauts sphères du bonheur qu'il a côtoyées pour mieux en chuter après. 
Ce livre m'a fait l'effet d'un rêve, d'un songe. On le lit sans s'en apercevoir et on en ressort avec un goût de nostalgie sur la langue.
 
J'imagine que le style d'écriture de Bergsveinn Birgisson y est pour quelque chose. Il arrive à mêler simplicité, poésie et langage rural de façon tout à fait naturelle, sans jamais tomber dans la vulgarité ou le cliché.
 
Quant aux personnages je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à Unnur, la femme de Bjarni, trop enfermée dans sa douleur pour véritablement m'émouvoir. On ressent également un certain détachement de la part de Bjarni envers elle bien qu'il soit attentionné et tente de la comprendre. Au final on connait assez peu Helga, sauf à travers les descriptions de Bjarni, mais j'aurai eu besoin d'un point extérieur pour la trouver réellement sympathique. Et puis on trouve également diverses personnages mais l'auteur reste assez en surface, on ne fait que les croiser brièvement. Enfin, Bjarni lui-même m'a un peu agacé dans son ambivalence : dès qu'il obtient ce qu'il veut hop! il fuit. C'est assez frustrant pour le lecteur. Mais il reste un personnage complexe et agréable à suivre, auquel je me suis finalement attachée. 
 
En bref, ce livre n'est pas un coup de cœur mais passe comme une lettre à la poste (haha). Si vous aimez l'Islande, le monde rural, les atmosphères un brin nostalgique et les histoires d'amours impossibles je vous conseille vivement La lettre à Helga.  

Je lui attribue la note de 15/20.

Un passage: "J'ai senti que j'aimais cette pauvre moribonde, cette femme agonisante qui n'avait pour ainsi dire personne au monde. Il m'a paru que j'avais eu raison de croupir dans mon coin avec elle pendant toutes ces années. Sinon, qui ce serait occupé d'elle ? Des larmes ont roulé le long de ses joues comme de toutes petites vagues de chagrin. A l'extérieur de la maison de retraite, c'était le soir, la circulation avait presque cessé. La lueur d'un réverbère entrait dans la chambre et faisait luire ses joues mouillées de larmes. Et puis elle est morte. Au milieu de la nuit. Dans un rêve. "


144 pages
16,50 €

.

8 nov. 2013

Marque-page #11



Voici le nouveau marque-page de la semaine. Dites-moi ce que vous en pensez :)
A très vite !



6 nov. 2013

Livres en vue #6

Deux nouveaux livres qui me font excessivement envie :)

Et soudain tout change, Gilles Legardinier 


Quatrième de couverture:

Pour sa dernière année au lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur …

Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.






Terrienne, Jean-Claude Mourlevat


Quatrième de couverture :

Cela fait des mois qu’Anne est sans nouvelles de sa soeur, Gabrielle. Elle a disparu le soir de son mariage et, depuis, pas le moindre signe de vie. Jusqu’au jour où Anne reçoit un énigmatique message de Gabrielle, l’appelant à son secours. Elle est en danger mais où? Accompagnée d’un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, Anne passe alors brusquement «de l’autre côté». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial : Estrellas. Là-bas ils ne respirent pas, ils sont dénués de sentiments, et les humains sont leurs esclaves. Elle découvre que les dignitaires font enlever des Terriennes pour en faire leur compagne. Gabrielle est retenue prisonnière. A la recherche de sa soeur, Anne tombe amoureuse de Bran, un hybride, qui va trahir son peuple pour l’aider. Au péril de leur vie, ensemble, ils parviennent à sauver Gabrielle, et tous trois s’enfuient pour retourner sur Terre. Bran ne peut pas revenir dans son monde. Il reste avec Anne.

2 nov. 2013

Moi après mois...Octobre 2013

Sur une idée de Moka dont je suis régulièrement le blog, j'inaugure un nouveau rendez-vous, plus personnel, sur ma vie, mes envies & co !





Des recherches sur Brasilia//Socrate un grand homme//Code//Tenir le volant d'une voiture//La Vie d'Adèle//Raclette *o*//Love Actually//Bientôt les vacances//Bientôt remonter à cheval//Faire une boîte plutôt originale avec les copines//Un jour sans fin//Vacances//Une boutique de créateur//Du Crunch au chocolat blanc//Des achats halloweenesques//Gagner un concours et être vraiment trop heureuse//Regarder De l'autre côté du lit et sourire béatement//Lancer une conversation avec une inconnue. Encore moi la première. A croire que je fais peur//Plus on fait jeune jeune moins on fait vieille vieille. Joli dicton//Faire ses devoirs//Une soirée bien sympa//Boire du mousseux, goûter du ponche, de la sangria et du whisky-coca//Ne rien aimer des trois//Avoir mal aux pieds à force de danser//Rire avec une amie//Se confronter aux autres. Au monde//Rencontrer des gens différents//Anniversaire de mon papa//Manger de magnifiques petits gâteaux// S'abonner à My Gambettes Box et se retrouver avec des collants bleus léopard//Un swap ravissant//Aller à Paris//Un japonais//Goûter un sushi//Encore des rencontres//Très différentes//Métro//Une jupe avec des chats//Un t-shirt inhabituel//Les Gamins//20 ans d'écart//9 mois ferme//Les ruelles de Montmartre//Une balade épuisante//Un poney adorable//Une amie sur qui compter//Un café viennois trop cher//Des serveurs compatissants//Un centre commercial plein de souvenirs//Un voyage programmé à 2016

1 nov. 2013

Swap Halloween

http://img600.imageshack.us/img600/3788/3rpm.jpg


Un swap organisé par Anastasia sur Livraddict autour des sœurs Sanderson du film Disney Hocus Pocus. Ouvert pour Halloween il m'a offert de quoi bien profiter de cette journée (et soirée surtout) !

Le colis à la réception 


Après ouverture... Waw waw waw !


Les marques-pages; mention spéciale pour celui avec les Loups-Garous


Les livres : ma swappée n'aurait pas pu mieux tomber avec "Les sorcières de Salem" que j'avais très envie de lire ! De même j'ai sauté de joie lorsque j'ai vu le tome 1 de "l'Epée de Vérité" dans le colis ^-^ Quand aux "13 contes et récits d'Halloween" ils me feront passer un excellent moment j'en suis sûr :)



Des doigts d'enfants aux chocolats, une sucette colorée et du thé rose/violette.


Un gentil petit mot avec de très beaux dessins

Une superbe bougie

Le colis en entier

Un énorme merci à petitenounette pour ce colis ainsi qu'à Anastasia pour l'organisation du swap :)