27 août 2016

Rendez-vous avec ma star, Alexandra Lanoix


Nina est une jeune vétérinaire londonienne d’une trentaine d’années. Elle et son amie Beth sont de grandes fans depuis des années de la star internationale anglaise Tom Bradley. Celui-ci est au top de sa carrière, beau, charmant et… de nouveau libre. Même si le rêve de Nina est de rencontrer un jour son idole celle-ci s’y refuse, car elle a trop peur de se frotter à la réalité. Beth qui l’a déjà vu à plusieurs reprises la pousse à franchir le pas.

Nina est en couple avec Jeremy et a les pieds sur terre, et ne se résout pas à vouloir même ne serait-ce qu’à l’entrevoir. Elle est bien consciente que ce genre d’homme ne fait pas partie de son monde et qu’une barrière existe entre les gens connus et leurs fans.
Cependant, un jour la chose la plus improbable va arriver. Nina, à cause de sa maladresse, croisera Tom Bradley dans des circonstances qui ne pourraient pas laisser envisager une suite entre eux et pourtant...

En toute honnêteté lorsque Alexandra Lanoix m’a proposé de lire son roman j’ai d’abord un peu hésité : avec l’auto-édition on peut avoir des surprises… plus ou moins bonnes et j’avais peur que l’histoire ne soit cliché. En réalité, je suis enchantée et plus que ravie d’avoir tenté l’aventure, j’ai adoré ma lecture, vraiment. Pour tout vous dire, à mon humble avis, ce livre a le potentiel pour être pour être publié et même mieux, il le mériterait amplement.

L’auteure a su rendre son histoire, apparemment improbable et vaine, extrêmement réaliste et c’est en cela que ce roman m’a plu. Pas de fioritures ou de conte de fée invraisemblable au programme. Non, du pragmatisme, du concret, des sentiments contradictoires et des hésitations comme on les aime. 

Rendez vous avec ma star, en plus de se lire vite (très vite), se lit bien. J’ai été très heureuse de ne repérer que peu de fautes ou de coquilles (ou c’est que j’étais trop absorbée par le roman pour les remarquer). Et puis, autre aspect non négligeable, l’auteure a une plume agréable et je suis vraiment certaine qu’avec  quelques corrections d’un éditeur avisé ce roman pourrait devenir un véritable succès littéraire !


Seul point noir à mes yeux : la fin. J’ai eu le sentiment que l’auteur remettait en cause tout ce réalisme et ce côté « possible » pourtant finement travaillé de l’histoire, justement en voulant paraître plus réaliste. A mon avis ce rebondissement a rendu l’histoire beaucoup moins crédible. J’ai également trouvé que le roman finissait un peu vite mais apparemment un tome 2 est en cours d’écriture, il me fera peut être changer d’opinion !

En bref, Rendez-vous avec ma star est une romance atypique et charmante qui m’a fait passer un joli moment de lecture.


Un passage : "L'amour c'est perdre le contrôle et le laisser à l'autre. C'est s'ouvrir et être vulnérable. Et quand on aime quelqu'un de cette façon là, qu'on s'abandonne sans retenue, c'est là qu'on montre notre confiance à l'autre."


13,70€

17 août 2016

Résultats - Concours 3 ans du blog



Les voici les voilà, après quelques déboires et autres prolongations, les résultats du concours pour le 3ème anniversaire de Herby's Books.

Au passage, je tenais à vous remercier pour vos participations et vos gentils petits mots ♥
Mais venons-en au fait !

Les gagnantes sont ....

Pour Luna Viva - Aifelle (j'ai juste besoin de ton adresse)
Pour Rendez-vous avec ma star - le_gout_du_risque
Pour Quatre filles et quatre garçons - Aude Lilou

Je vais envoyer vos coordonnées aux maisons d'éditions et à Alexandra Lanoix, vous devriez recevoir vos livres très bientôt.
Et voilà ! J'espère que ce concours vous a fait plaisir autant qu'à moi, j'adore vous gâter :)

A très vite !


3 août 2016

Time to choose - Août 2016



Le Time to Choose est un rendez-vous initialement proposé par Galleane qui consiste chaque mois à choisir trois livres de sa PàL et d'en lire au moins un.

***

J'ai encore loupé un mois... Argh, moi et les rendez-vous... Je reprends donc ce mois-ci en espérant m'y tenir davantage les mois prochains !

・Ma sélection de juin・


Comme je l'avais espéré, j'ai réussi à lire ces trois romans ! 
Si Beyond fut clairement une déception, j'ai eu un petit coup de coeur pour Luna Viva et j'ai plutôt bien apprécié le dernier tome de Divergente.


・Ma sélection d'août・




Comme je pars deux semaines au soleil j'ai bon espoir de réussir le challenge encore une fois même si j'ai choisi... des petits pavés haha
Du point de vue de ma PàL... hum... ça s'améliore, je suis passée à 41 livres en attente, je crois qu'on peut dire que c'est mieux que rien ! Je suis encore loin des 15 visés pour septembre mais bon, au moins ça baisse ^^
Pour le mois prochain on va dire que j'aimerais beaucoup que ma PàL soit passée à 32 livres allez, visons haut :p

Et vous, quels sont vos prochaines lectures ? 

Songe à la douceur, Clémentine Beauvais



(et non vous n'aurez pas de résumé, je préfère vous laisser vous jeter à l'inconnu dans ce roman, il n'en sera que meilleur)

Je remercie les éditions Sarbacane de m'avoir permis de découvrir cette beauté ♥︎ 

Songe à la douceur... Que dire, que dire ? Rien que le titre est une promesse évocatrice de tendres moments de lecture. Je n'ai pas lu Eugène Onéguine d'Alexandre Poutchkine, je ne me permettrais donc pas d'établir quelques comparaisons que ce soit. Toutefois je dois bien avouer que Clémentine Beauvais m'a donné terriblement envie de découvrir le roman qui lui a inspiré ce chef-d'oeuvre !

A vrai dire je suis assez embêtée pour rédiger cette chronique comme toujours lorsque j'ai particulièrement apprécié un livre. C'est que je ne vois pas trop quoi dire après cette lecture enchanteresse, envoûtante et si poétique. Parce que oui ce roman c'est de la poésie. De la poésie à l'état pur, comme je l'aime, un peu sauvage et libre, un peu mordante et charmante. 
Je l'avais déjà remarqué en lisant Comme des images  mais je tiens à le répéter : Clémentine Beauvais a une plume absolument génialissime. Et je pèse mes mots. Réussir à tenir en haleine un lecteur avec un récit en vers, honnêtement c'était un défi risqué, un pari osé mais Ô combien réussi. 

Eugène et Tatiana m'ont également totalement séduite ce qui n'est souvent pas une mince affaire : j'ai tendance à ne pas réussir à m'attacher aux personnages, ou alors qu'à un seul proganiste... Mais ici il sont dépeint avec une telle délicatesse, une telle finesse, ils sont ciselés avec tellement de talent et j'allais dire d'amour parce que oui j'ai vraiment eu le sentiment que Clémentine Beauvais nous abreuvait d'amour tout au long du roman.

Songe à la douceur fut une lecture vraiment merveilleuse, même si j'avoue que la fin ne m'a pas plu à 100% (mais vous commencez à me connaître, je ne suis jamais très objective avec les fins).

En bref, ce roman est un ovni de la littérature, un inclassable, un petit bijou monstrueusement doux que j'aurais aimé avoir le talent d'écrire.

Un passage : 


240 pages
15,50 €

Moi après moi - Juillet 2016




Retrouver une amie de longue date//Lui faire un résumé exhaustif de l'année écoulée//Un travail un brin répétitif//Des collègues sympathiques //Une bonne ambiance//Une promenade un peu stressante sur un bateau électrique//Des piques-niques zéro déchet... ou presque//Des déjeuners aux éclats de rire//New Girl saison 5//Toujours aussi divertissant//Le coeur dans les chaussettes//Ce 14 juillet gâché//Pourquoi cette haine ?//Se lancer dans le French-Read-a-thon//Un déménagement chaotique//Une installation romantique//Insaisissables 2//Un peu déçue//Un rapport de stage à faire... qui se traîne en longueur//Un léger manque de motivation//Songe à la douceur//Une telle poésie...//Se faire dorer au soleil//Ressembler à une écrevisse parce que tu as oublié ta crème solaire//Partager des churros avec son amoureux//Se sentir perdue face à son avenir//Master ou école de commerce ?//Secrets d'histoires ou comment regretter de ne pas avoir fait une licence d'histoire//Se rendre compte qu'on a très peu lu finalement et que le Challenge Summer Vide-PàL s'annonce mal//Aller boire un verre et se retrouver à manger un burger//Une soirée bien drôle//Plus qu'un mois avant la rentrée... Quelle déprime haha//Mais avant, 2 semaines au soleil qui arrivent à grands pas !


 Sur une idée de Moka