30 août 2014

La ballade de Lila K., Blandine Le Callet


Quatrième de couverture :
Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l'ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l'a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d'un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n'ont plus droit de cité…













J'ai découvert ce roman grâce à My Little Book Club qui offrait la possibilité de lire les premières pages (par ici les amis). J'ai tout de suite été piquée, prise par le style de l'auteure: un mélange de justesse, de familiarité et de sophistication. En gros, un style très agréable, très confortable, so sweet à lire ! Et puis j'ai surtout été happée par l'intrigue extrêmement mystérieuse. C'est simple: ma curiosité, l'envie de connaître le fin mot de l'histoire m'a poussée à acheter ce livre.
En même temps, l'auteure sait s'y prendre pour attiser la curiosité naturelle de son lecteur, ça je peux vous l'assurer ! Il suffit de lire les premières pages pour comprendre que le récit ne se passe pas dans notre époque, je dirais qu'il se place plutôt dans le futur mais impossible de définir si c'est dans 20 ans ou 200 ans ! Quant à savoir dans quel sorte de monde on est plongé, comment les Hommes en sont arrivés là... Autant de questions dont on brûle de connaître les réponses. Mais surtout, surtout ce que je me suis demandée tout au long de ma lecture était: qui est Lila ? Quelle est son histoire ? Pourquoi l'a-t-on arrachée à sa maman ? Pourquoi est-elle si étrange ? Du flou, du flou, toujours du flou. Voilà l'élément clé de ce roman. Mais pas un mauvais flou, plutôt un brouillard éparse d'où on discernerait quelques éléments de façon très nette sans savoir à quoi ils vont bien pouvoir nous servir. 

Si je devais trouver une ombre au tableau, je parlerais de la fin, qui m'a franchement laissée sur ma faim (quel jeu de mots !). A mon humble avis de lectrice frustrée qui déteste les fins ouvertes, ce magnifique roman mériterait une suite, rien que pour combler ce vide, ce blanc laissé par un trop grand suspens.

En bref, j'ai été complètement charmée par ce roman, presque envoûtée par cet univers énigmatique et secret, semblant à la fois terriblement inaccessible et terriblement proche. A lire absolument !

Un passage : "On passe sa vie à construire des barrières au delà desquelles on s'interdit d'aller: derrière il y a tous les monstres que l'on s'est créés. On les croit terrible, invincibles, mais ce n'est pas vrai. Dès qu'on trouve le courage de les affronter, ils se révèlent bien plus faibles que l'on imaginait. Ils perdent consistance, s'évaporent peu à peu. Au point qu'on se demande, pour finir, s'ils existaient vraiment..."

394 pages
7,10 €

27 août 2014

Marque-page #30



Voici le nouveau marque-page de la semaine en attendant une nouvelle chronique qui arrivera dans la semaine ! Dites moi ce que vous en pensez :)
A très vite !




24 août 2014

From Belgium with love

Coucou tout le monde :)

J'espère que vous avez passé de chouettes vacances ! Pour ma part, elles ont été assez intenses, visiter un pays est toujours une expérience riche en émotions :D

Comme promis -et vu que vous aviez l'air de le vouloir- je vais vous faire deux articles sur mes vacances. Toutefois, j'ai décidé d'innover un peu... et c'est pourquoi j'ai fait une vidéo ! Ou plus exactement deux vidéos ! Oui oui ouiiiii *mode hystérique activé* J'inaugure ainsi la chaîne du blog que vous pouvez allez voir par là : Herby's Books

Je vous poste donc sans plus attendre la première, sur la Belgique, ici même :

 
Et en bonus, j'ajoute quelques petites remarques sur ce que j'ai pu constater lors de cette semaine belge. A savoir que je suis surtout restée dans le Nord du pays donc je me base avant tout sur ce que j'ai vu là-bas :
 
♥ Les autoroutes de Belgique sont assez... bruyantes et (à moins que je sois aveugle) je n'ai pas vu de limitation de vitesse. Du coup, les automobilistes ont parfois une conduite un peu... sauvages !
♥ Je n'ai jamais vu autant de grosses et belles voitures qu'en Belgique *o*
♥ Les maisons sont juste absolument diviiiines ! Vraiment wahouuuu quoi ^-^ Elles sont pour la grande majorité en briques et leurs jardins sont toujours hyper propres et bien entretenus, j'ai été vraiment bluffée Ö
♥ Si vous allez à Liège vous DEVEZ passer dans la sublime pâtisserie "Une gaufrette saperlipopette" et goûter les gaufres *o*
 
 
Voilà voilà, en espérant que cet article vous aura plu autant que j'ai aimé le créer :D
A très vite ♥


12 août 2014

Herby part en vacances

Et oui mes petits choux, je prends des vacances :)
En effet, je pars une semaine en Belgique et une semaine aux Pays-Bas où je n'aurais bien évidemment pas accès à Internet. A mon retour, si vous le souhaitez, je ferais un article sur chaque pays, en tout cas ce serait avec grand plaisir. 

Je ne pars bien sûr pas sans lecture !
J'emmène ces deux petites choses avec moi :
   








Vous allez me manquer ♥ 
Plein de bisous ensoleillés !

S U M M E R ☀️🍍

7 août 2014

La Marquise de Sade, Mireille Calmel

Quatrième de couverture :
Avec le charme et la puissance d'évocation des plumes libertines, Mireille Calmel nous invite à découvrir les mœurs les plus secrètes de la cour de Louis XV... En cet été 1763, Renée Pélagie de Montreuil est depuis quelques mois la Marquise de Sade. Une Marquise très éprise mais très chaste qui reçoit une mystérieuse lettre l'informant de l'inconduite de son époux et l'invitant à assister à ses frasques. Un premier billet anonyme qui ouvre à la belle Marquise des horizons délicieusement interdits... Un roman piquant et sensuel dans le Paris des Lumières et du libertinage.







Merci aux Editions XO et à Livraddict !


"Ma pauvre fille ! Tu as l'air trop gourde pour plaire à un homme et pas assez pour t'en passer !"

Tout d'abord puisqu'on parle de la Marquise de Sade, on peut se demander qui est le Marquis de Sade ? Donatien Alphonse François de Sade  (1740-1814) est un homme de lettres, romancier, philosophe et homme politique français. Il est resté emprisonné pendant 27 ans sur les 74 années que dura sa vie. 
Vous connaissez sans doute les mots "sadisme" et "sadique"... Et bien voilà, vous savez d'où ils viennent ! En effet, ils font référence aux actes de cruauté divers et variés décrits dans ses œuvres.
Ainsi, dans le nouveau roman de Mireille Calmel (qui au passage est une auteure que j'adore), on retrouve ce personnage historique et sa femme, Renée Pélagie. Si vous souhaitez lire un roman historique ou bien une biographie sur ces deux personnages passez votre chemin, les amis ! On est clairement dans un roman érotique, sensuel, ce que le sous-titre indique de façon élégante. 
Je n'en avais encore jamais lu, j'avoue que je n'osais pas trop me lancer. Et puis, en voyant que Mireille Calmel était l'auteure, je me suis dis que ça ne pouvait qu'être un bon roman. Je suis heureuse de pouvoir dire que je ne me suis pas trompée !
Si les scènes de libertinages sont assez présentes, on a tout de même une véritable histoire construite sur le début de la relation entre le Marquis de Sade et Renée. On note aussi de nombreuses références historiques, on sent que l'écrivaine s'est bien documentée sur ses personnages. Toutefois, bien que les scènes sensuels en elles-mêmes n'aient rien de choquantes, n'allez tout de même pas mettre ce livre entre les mains d'un enfant innocent. 
En bref, une lecture riche en émotions, en sentiments (à ne pas lire dans les transports en commun !). L'auteure a su me guider et me charmer par sa plume toute en délicatesse. Pour les amateurs ou amatrices du genre qui l'aurait lu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, car je n'ai pas vraiment de point de comparaison. Et pour les autres, qui comme moi sont novices dans le genre, ce roman pourrait tout à fait vous plaire :D

Un passage : "Je l'ai aimé au premier regard. Un de ces sentiments qui exaltent poètes et romanciers, les vouant à jamais aux pires turbulences. Un de ces sentiments qui vous aliènent le coeur et le l'âme, supprimant d'autorité le décor et les gens autour de vous. Il me chavira tant que tout le talent de ma timidité se déversa dans le sourire niais avec lequel j'accueillis Donatien."

16,90€
202 pages

2 août 2014

Moi après mois... Juillet 2014

🌊
 
Avoir son permis//Malgré un examen raté//Avoir son bac//Malgré une note décevante en philo//Mais une mention bien, qui fait du bien au moral//Avoir une voiture//Se retrouver seule au volant//Mamamia//Eleanor & Park//♥//Travailler un mois//Etre ravie de cette expérience//Se dire que si le droit ne me plait pas, pourquoi ne pas travailler en banque ?//Découvrir Gayle Forman avec Si je reste//Dragons 2//Des frissons//Frangine//Finir une trilogie//Downton Abbey//Des frissons//Lire enfin !//La Ballade de Lila K.//*o*//Rêvasser après le boulot//N'avoir envie de rien faire//Avoir plein de swap à préparer//La marquise de Sade de Mireille Calmel//Avoir envie de faire plein de choses et ne rien faire//Apprendre qu'on va partir en Belgique et aux Pays-Bas//Se rendre compte qu'on a pas fait grand chose en un mois//Regarder un documentaire terrible sur les Orques//Etre traumatisée//S'intéresser un peu plus à Youtube//Découvrir EnjoyPhoenix//

 
Retrouvez tous les participants chez Moka