31 juil. 2015

Moi après mois... Juillet 2015

...

Mourir sous le soleil parisien//S'éclaircir les cheveux//La Bastille//Une pièce de théâtre amateur rigolote//Haggens Daaz sur les Champs Elysées ou comment perdre un bras//Une balade en vélo plutôt remuante//Un moment d'égarement//Une déception pour ce film//Manger vietnamien//Train, train, train//Commencer son stage trois jours après les autres//Revoir une amie//Son amoureux qui jette ses billets de train//La panique totale//Finalement le voir plus longtemps que prévu//Un mal pour un bien//Un cookie trop bon//Visiter un bateau//Chappie//Faire le pont//Ne pas voir son amoureux pendant deux semaines//Trop dur//Un stage assez sympa//Des collègues marrants//Se couper avec des dossiers//En apprendre des belles sur le notariat//Manger dans un restaurant deux étoiles//La femme au tableau//Un beau film//Parler de son blog avec un prof de philo dans le train//Ant-man//Un bon divertissement//Une licorne offerte par son amoureux//Gagnée au tir à l'arc//Dans une fête foraine//Hurler dans un manège//Un dimanche pluvieux//Mais heureux//Le cimetière de Montparnasse//Starbucks//Manger asiatique//Faire un inventaire//Offrir un paquet de Schtroumpfs//Fin du stage//

29 juil. 2015

Le vase où meurt cette verveine, Frédérique Martin

Quatrième de couverture :
Après cinquante-six ans d'un mariage fusionnel, la maladie de Zika la contraint à quitter Joseph et leur maison pour Paris. Hébergée chez leur fille, elle pourra plus aisément bénéficier de soins hospitaliers tandis que son mari, recueilli par leur fils, se languit loin d'elle, à Montfort. Dès lors, les amants esseulés nourrissent une correspondance passionnée ou chacun redécouvre ses enfants, leurs failles, leurs blessures et leurs reproches – les fruits amers d'un amour exclusif, tragiquement récoltés au soir de leur vie...








J'ai acheté ce court roman épistolaire au salon du livre de Montaigu, j'ai donc rencontré l'auteure, une femme très gentille ! 

Jusqu'où peut-on aller par amour ? Voilà la question que je me suis posée en refermant ce roman. 
Zika et Joseph, tous les deux très âgés, sont éloignés l'un de l'autre pendant quelques mois en raison des problèmes de santé de Zika. Pendant toute cette période où elle se fait soigner Zika cohabite avec sa fille, Isabelle. Isabelle qui est un personnage assez pathétique, tourmenté, aigri, assez détestable en fait. Ainsi les deux femmes entretiennent une relation assez particulière, très conflictuelle. Pour tout vous dire, lorsque j'ai acheté ce roman je ne m'attendais pas à de tels retournements de situations ni à une telle dose d'émotions.

Le couple s'envoie donc des lettres enflammées dans lesquelles on en apprend beaucoup sur leur très longue relation fusionnelle, sur leurs enfants aussi. On s'aperçoit progressivement qu'on a pas vraiment à faire à un couple habituel, que leur relation est vraiment exceptionnelle et à toutes épreuves. Plus le temps passe, plus le manque s'installe... 

Les lettres sont belles, la plume de Frédérique Martin est empreinte de sagesse, de douceur mais aussi de fougue et de passion et parfois il est vrai qu'elle prend aussi la couleur de la tristesse et du drame. 
Les mots de Frédérique Martin m'ont bouleversée, émue, retournée et je suis à court de termes pour décrire ce que j'ai ressenti à la lecture de ce charmant roman à la couverture si innocente. 

En bref, je vous recommande vivement Le vase où meurt cette verveine qui est un roman épistolaire comme on en fait pas assez : avec de l'amour, des sentiments et des drames muets.

Un passage : "Ainsi va la vie, on se tourne vers le passé, on se projette dans l'avenir, impuissants à savourer le moment présent. (..) Toutes [nos] sensations devraient s'ancrer là, maintenant, durant leur brève existence, avant de disparaître à jamais. Il faudrait laisser leur place, donner leur poids à chaque mot, chaque seconde, demeurer dans la présence simple et attentive, demeurer et vivre, vivre. Mais non, à la place, on espère ou on se souvient, c'est regrettable sans doute, mais c'est ainsi."


221 pages
6,50 €

23 juil. 2015

Herby's Books a 2 ans ♥

Coucou tout le monde !
Je vous retrouve aujourd'hui dans la joie et la bonne humeur pour vous annoncer que le blog a deux ans depuis le 27 juin (oui je suis un petit peu en retard, certes).
Si j'ai été moins présente cette année que l'année dernière (la fac, un autre univers !) il n'en reste pas moins que m'occuper du blog reste un véritable bonheur et que je ne compte pas m'arrêter de si tôt ! Et puis vous me le rendez si bien, voyez plutôt :


96 membres
399 j'aime sur la page Facebook
192 articles publiés
51 053 pages vues
2610 commentaires

Pour vous remercier, j'ai décidé d'organiser un concours avec l'aide des Editions Sarbacane, partenaires du blog, que je remercie du fond du coeur  


Vous voulez participez ? Voici le règlement et la marche à suivre:

♠ Envoyez un mail à cette adresse : herbysbooks@gmail.com en indiquant "concours" dans le titre et en me donnant vos coordonnées (nom, prénom, adresse) qui ne seront bien sûr pas diffusés. Indiquez aussi le livre que vous souhaitez gagner. Pour choisir c'est par ici : collection Exprim'
 OU remplissez ce questionnaire : clique.
♠ Le gagnant sera tiré au sort et annoncé sur ce blog. Si je n'ai pas de nouvelles dans les 72h, un nouveau tirage au sort sera effectué.
♠ Le concours est ouvert à la France métropolitaine.
♠ Une seule participation par foyer.
♠ Les Editions Sarbacane et moi-même déclinons toute responsabilité en cas de problèmes avec le colis.
♠ Le concours sera ouvert jusqu'au mardi 18 août à minuit
♠  + 1 si vous aimez ma page Facebook ou êtes membre du blog (n'oubliez pas de me donner votre nom ou pseudo pour que je vous reconnaisse ^-^)
 + 1 si vous partagez le concours (mettez les liens dans le mail si vous le faites)
♠ + 1 pour les personnes qui viennent régulièrement sur le blog et qui se reconnaitront :) 

Bonne chance ♥



21 juil. 2015

Bilan French Read-a-Thon

  
☁︎

Il y a une semaine je vous parlais du challenge French read-a-thon. Aujourd'hui je reviens vers vous pour le bilan de ce challenge qui aura bien fait baisser ma PàL !

En effet je m'étais fixée pour objectif de lire ces 4 romans et j'ai vaillamment réussi puisque j'ai fini le samedi ! J'ai commencé le lundi avec Avant toi, que j'ai fini le lendemain tellement je ne pouvais plus le lâcher ! Un véritable coup de coeur que je vous conseille de tout coeur ♥︎ Puis j'ai enchaîné avec Mauvaise Connexion que j'ai du lire en une heure tellement il est court et que j'ai moyennement apprécié. J'avais l'impression de lire un simple témoignage et non un véritable roman. Ensuite, The Book of Ivy m'a tendu les bras et j'ai adoré cette lecture, divertissante et prenante au possible ! Enfin j'ai terminé mon challenge avec Respire qui m'a déçu malgré sa qualité indéniable. Je posterais des avis plus développés au fur et à mesure des semaines, ils sont tous écrits et n'attendent qu'à être postés ! 







En attendant je retrouve demain pour fêter les 2 ans du blog avec un super concours ♥︎

17 juil. 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés, Katarina Bivald

Quatrième de couverture :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.


Ce livre a atterri dans ma bibliothèque il y a peu, grâce à une amie qui a tapé dans le mile pour mon anniversaire ! Ce bouquin à la couverture divine me faisait en effet terriblement envie.

La bibliothèque des coeurs cabossés raconte donc l'histoire de Sarah, jeune libraire suédoise qui débarque aux Etats-Unis pour rendre visite à Amy, une vieille femme avec qui elle correspond depuis des mois. Seulement à son arrivée Sarah apprend, à son grand désespoir, qu'Amy vient de mourir. Sarah est un personnage que j'ai énormément apprécié. Au début du roman, on découvre une femme timide, effacée, introvertie, qui ne vit que pour et par les livres. J'ai adoré suivre son évolution, sa "métamorphose" (même si le mot est un peu fort) auprès des habitants bigarrés de Broken Wheel. Des gens plein de vie, tous terriblement attachants, très humains, très travaillés surtout par l'auteure. On sent que celle-ci a passé du temps à réfléchir à chacun d'entre eux pour les rendre uniques et profonds et c'est quelque chose que j'aime beaucoup dans un roman. 

Autre point extrêmement positif : le style d'écriture. Katarina Bivald a une plume délicieuse, un régal de simplicité et de fluidité. 

Et puis, je dois avouer qu'il y a autre chose qui a fait que je ne suis pas passée loin du coup de coeur. La bibliothèque des coeurs cabossés est un livre certes, mais c'est surtout un livre sur les livres. Et ça ma petite dame, ce n'est pas tellement courant ou du moins je n'avais jamais autant rencontré ce thème dans un roman. On a une véritables mise en abîme du livre qui en parlant de littérature parle de lui-même par la même occasion. J'ai trouvé cela très intéressant et notamment, j'ai beaucoup aimé que l'auteure nous livre quelques titres de romans ! 

Je tente vainement de trouver un point négatif à ce roman... Si, il y en a peut être un qui me vient à l'esprit : l'histoire d'amour est un peu comment dire... prévisible ? Mais en même temps elle reste très belle et très agréable à suivre. Alors non en fait, je ne vois pas de réel point noir à ce livre !

En bref, si vous cherchez un roman frais, drôle, émouvant, très agréable à lire et surtout très prenant, n'hésitez plus, La bibliothèque des coeurs cabossés est fait pour vous !

Un passage : "En même temps, elle n'avait jamais eu un véritable rêve dans sa vie. Les autres filles de la librairie semblaient vouloir faire des choses. Ne serait-ce que voyager. Économiser pour partir en vacances. Avoir des enfants, rencontrer quelqu'un ou rénover la cuisine. Des choses concrètes au sujet desquelles elles pouvaient fantasmer ou parler au travail. Sara, elle, lisait."


496 pages
21,90 €

13 juil. 2015

French Read-a-thon



☁︎ Le but ☁︎

Le challenge est de lire entre 4 et 7 livres en une semaine. Le challenge est réussi dès qu'on a lu 4 livres. Pour pimenter le challenge, il y a quelques thèmes à respecter. Chaque thème correspond à une seule lecture. 

☁︎ Les thèmes ☁︎

➸ Un livre avec une couverture qui te fait penser à l'été
➸ Un livre contemporain
➸ Un livre de plus de 300 pages
➸ Un livre avec dans le titre le nom d'un personnage 
➸ Un livre en VO
➸ Un livre que quelqu'un d'autre a choisit dans ta PAL
➸ Un livre qui sera ou est, adapté en film/série
 ➸ Un livre qui n'est pas ton genre de prédilection

☁︎ Quand ? ☁︎

La semaine du 13 au 19 juillet 2015, de minuit à minuit. Donc oui j'arrive un peu à la dernière minute :p

☁︎ On s'inscrit où et comment ? ☁︎

Pour les gens ayant un blog ou une chaine, un article/une vidéo présentant le challenge vous inscrit automatiquement. Et pour la fin, un article/une vidéo bilan, résumant votre parcours de lecture durant cette semaine intense. Pour les personnes n'ayant ni l'un ni l'autre, il suffit simplement de publier sa PAL choisit sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook et Instagram) avec le hashtag #FRRAT. 

☁︎ Ma PàL ☁︎

Comme je vais travailler trois jours cette semaine j'ai préféré ne pas trop m'avancer et j'ai choisi seulement quatre livres (ce serait déjà un record si j'arrivais à tous les lire) !




A très vite ❤︎

12 juil. 2015

Quatre filles et quatre garçons, Florence Hinckel

 Quatrième de couverture :

Joséphine, Benoît, Sarah, Dorian, Justine, Mehdi, Clotilde et Corentin forment une bande d'amis très soudée. Ils sont en 3e, dans un collège de Marseille. Ils décident de tenir à tour de rôle le journal de leurs quinze ans. Chacun d'eux va faire le récit d'une tranche de sa vie, de ses interrogations, mutations, drames et réussites.











Je remercie les éditions Talents Hauts pour cet envoi. C’est le 2ème livre que je lis de cette maison et je suis ravie de mes découvertes !

On suit donc quatre filles et quatre garçons tout au long de leur année de 3ème grâce au carnet de bord qu’ils ont décidés de tenir tour à tour, mois après mois. Ce roman est donc un sacré pavé (ce qui explique le temps que j’ai mis à le lire). En commençant ma lecture j’ai eu un peu peur que le style ne soit trop jeunesse mais ma crainte a vite été balayée.

Ce livre n’est pas un coup de coeur mais c’est une excellente lecture, à mettre en toutes les mains, notamment celle des adolescents, je pense qu’il pourrait les aider, il aborde tellement de thèmes touchant les questionnements liés à cette période de notre existence ! L’amour, le poids, le divorce, l’amitié, les frères et soeurs, la quête existentielle, la recherche de soi-même…

L’écriture est fluide et l’auteur réussi le tour de force d’adopter huit styles différents pour coller au plus proche des personnalités des huit adolescents. C’est un roman très riche par sa diversité, son contenu, il est très prenant, une fois dedans on ne le lâche pas facilement. J'ai adoré découvrir différents personnages, avoir leur point de vue respectif sur un même évènement, c'était comme si j'étais vraiment avec eux, en 3ème, dans leur intimité, dans leur tête.

Seul petit bémol à ce livre : j’ai rarement vu un titre aussi peu vendeur ! Je trouve qu’il nuit réellement au livre. Personnellement, j’accorde beaucoup d’importance au titre quand je choisis un livre, je ne sais pas pour vous mais pour moi le titre d’un livre c’est comme le prénom d’une personne, il donne des indications sur son contenu, il permet d’avoir une idée de quoi ou qui on a devant nous. En l’occurrence j’ai bien failli ne pas demander ce livre à cause de son titre, il me renvoyait une impression d’amateurisme, d’immaturité, alors que clairement ce bouquin est excellent et bourré de maturité  ! Mais comme je ne fais pas que critiquer et que j’aime aller au bout des choses, je me permets de faire une ou deux suggestions de titres potentiels comme par exemple "Le fifteen" ou "15", qui me semblent tout aussi adéquat et moins " jeunesse ".

En bref, un roman que je recommande à tous que vous soyez un jeune adolescent ou un moins jeune, que vous soyez adulte, parent d’un ado… Florence Hinckel nous livre là un roman intelligent, mature et réfléchi. A lire !

Un passage : "Mais un garçon qui a des bonnes notes, surtout en maths et en sciences, on l'encourage. On le croit tout de suite supérieurement intelligent. Une fille, on considère que c'est normal et que c'est simplement parce qu'elle est scolaire et attentive. De quoi décourager n'importe qui."


570 pages
14,50 

7 juil. 2015

Moi après mois... Juin 2015


Retourner à la plage//Gala de danse//Petit problème technique en régie//S'éclater//Mettre en vente la moitié de sa garde-robe//La saison 2 de Suits//Passer du temps chez ses grands-parents//Passer du temps avec son amoureux//Jamais assez//Partir à Londres avec lui//Des souvenirs plein la tête//Un hôtel parfaitement bien placé dans Londres//La fête de la musique dans Hyde Park, la splendeur de Big Ben, les vitraux de Westminster Abbey...//Se balader dans Primrose Hill et tomber amoureuse des petites maisons colorées//Manger une gaufre devant le British muséum//Le prendre en photo sur un lion de Trafalgar Square//Etre totalement amoureuse ♥︎//Passer des heures dans le National Gallery à admirer les toiles impressionnistes//Admirer la qualité et la simplicité du métro londonien//Le chic de Kensington Palace//Dévaliser Primark//Devenir accro au chocolate cake de Starbucks//Les 2 ans du blog à fêter//Rattraper son retard livresque mais pas tant que ça//Un Macbook pour fêter une première année (avec mention bien s'il vous plait !) absolument parfaite  

☁︎