10 mars 2015

Moi après moi... Février 2015

👌 Pic
 
Avoir son semestre avec la mention bien//5ème de la promo//Etre appelée devant tous le monde//Frôler la crise cardiaque//Des vacances folles//Skier avec son amoureux//Beaucoup de chutes//Quelques bleus//Un temps magnifique//Fêter l'anniversaire de son amoureux//Une balade en chiens de traîneau//La St-Valentin//Des boucles d'oreilles magiques//La neige//La montagne ♥//Ne pas travailler//Juste manger du fromage//Manger des bonbons comme une enfant//Etre coincée dans la neige//Marcher sur l'autoroute//Un retour à la fac ardu//Ne plus avoir envie de travailler//Ne plus avoir envie de sortir//Vouloir d'autres vacances pour se remettre de celles-ci//Cœur cerise//Un mois trop court//Le retour du printemps...

6 mars 2015

Vers le bleu, Sabrina Bensalah


Quatrième de couverture :

Ornella et Anoushka vivent dans une caravane avec une mère loufoque et immature.
Alors que la petite Anoushka prépare l’élection de Mini- Miss Camping, Ornella se prépare à quitter le trio devenu étouffant pour enfin vivre sa vie, sa vie à elle ! Malheureusement, elle sera devancée par « La Mère », qui se sauve avec un vieil ami d’enfance fraîchement retrouvé… Et Ornella, qui rêvait de liberté, doit assumer l’éducation de sa sœur, l’impayable Noush.

Mais rapidement, Noush se révèle très débrouillarde. Elle entraîne sa sœur dans de drôles de combines pour survivre – et parsème de fantaisie le difficile quotidien.




Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi.

Vers le bleu est un livre sympathique, divertissant mais m'a laissé mitigé par un certain manque d'action ou plus exactement par un manque de durée dans les actions. En effet, on suit les deux héroïnes sur une période de leur vie au final très courte, ce qui ne permet pas vraiment de s'attacher à elles. De plus, ce qui m'a embêté c'est la rapidité à laquelle s'enchaine les événements : une question se pose, l'instant d'après elle est résolue sans autre forme de procès et on passe à autre chose. Qu'il s'agisse d'évènements graves ou non, les deux sont traités de façon presque expéditives.
Le lecteur n'a pas le temps de véritablement découvrir l'univers de Sabrina Bensalah : à peine est-on entré dans l'histoire qu'on en est déjà éjecté.

Cela tient sans doute au style de l'auteure qui écrit avec des phrases très courtes et simples ce qui, en soit, n'est pas dérangeant mais comment dire, j'ai trouvé un certain manque de profondeur au récit. On reste en surface.

Ensuite, autre point qui m'a un peu gêné c'est le manque de réalisme. Je sais que de telles situations existent dans la vraie vie, qu'il y a beaucoup de personnes qui vivent dans un camping à l'année etc et là n'est pas le soucis. Ce qui m'a déplu c'est plutôt la facilité à laquelle cède l'auteure; j'étais curieuse de voir comment deux gamines abandonnées par leur mère pouvaient s'en sortir et, au final, la solution m'a déçue. Peut être qu'elle vous plaira davantage qu'à moi !

Bon et puis, j'ai eu un gros problème avec le personnage de Noush que j'ai trouvé absolument insupportable par son côté braillard et mal élevé, mais j'imagine que c'est justement ce qui aura séduit d'autres lecteurs !

Je suis désolée que ma critique soit si négative, je ne m'étais pas rendue compte en le lisant à quel point ce livre m'avait déçu.

Toutefois je ne pourrais pas décemment vous le déconseiller car il reste tout à fait correct que ce soit au niveau du style ou du point de vue de l'intrigue. Seulement, je crois que je ne l'ai pas lu au bon moment, je n'ai pas réussi à rentrer dedans, je suis passée à côté en me focalisant sur les points qui me gênaient.

En bref, Vers le bleu n'a pas su me convaincre mais si vous voulez une lecture agréable et pleine de vie allez-y quand même, il vous plaira peut être plus qu'à moi !

Un passage: "Sur le trottoir, Noush affûte son regard. Cherche et cherche, dans l'espoir que le cochon surgisse de nouveau.
- Dis Nel, peut-être qu'il sera au supermarché ?
- Bien sûr, tu penses ! Au rayon charcuterie ?
- Mais non... Mais il doit avoir faim lui aussi, à force de courir !
- Et tu crois qu'il va faire ses courses, aussi ?
- Ben, c'est pas possible ?
- Si... avec beaucoup d'imagination ! "


200 pages
15,5 €