8 sept. 2014

Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos

Couverture de Les Liaisons dangereusesQuatrième de couverture :
La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l'apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d'une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s'est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.
Rien ne semblait destiner Laclos à la littérature, et Les Liaisons dangereuses, qu'il fait paraître en 1782, sont la seule grande oeuvre qu'ait achevée le capitaine et futur général d'artillerie. Le succès est immédiat, mais le roman, frappé de condamnation morale, cessera d'être réédité pendant une partie du xixe siècle.






Les liaisons dangereuses, voilà un classique qui me tentait depuis longtemps ! De nombreux échos m'en étaient parvenu, tous plus positifs les uns que les autres et tous vantant son indubitable qualité. Ainsi, j'ai débuté ce roman épistolaire avec confiance. Une confiance qui ne s'est pas érodée au long de ma lecture, bien que j'ai mis plus de deux semaines à le terminer ! Il faut dire (pour ma défense) que c'est un petit pavé, mais la faute revient surtout à mes vacances mouvementées. Bref, arrêtons là le papotage et venons en à la bête.

Tout d'abord, je vais commencer par le point faible. J'ai trouvé que Laclos avait une tendance assez fâcheuse à se répandre en longueurs. C'est vraiment le seul point qui m'a un peu gêné. Mais, en même temps, je pense que ce sentiment de longueurs vient de la récurrence des thèmes abordés à savoir l'amour, l'amour et... l'amour. Toutefois, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, les nombreux rebondissements ont su me tenir en haleine ! Laclos sait captiver son lecteur, il n'y a pas à dire.

De plus, la forme épistolaire me plaît toujours beaucoup, je pense que c'est un excellent moyen de rentrer directement en "contact" avec les personnages. Ces personnages qui, d'ailleurs, ont réussi à me charmer malgré leurs vices et leurs faiblesses. Je ne parle pas de leurs qualités parce que, j'ai beau chercher toutes celles que je trouve se retournent de suite en défauts. Oui, Laclos nous offre une vision assez noire de la société du XVIII. Mais plus loin encore, l'auteur nous livre une vision noire de la nature humaine même avec ces personnages sombrissimes (non, en effet ce mot n'existe pas).

En bref, Les liaisons dangereuses est un classique qui m'a beaucoup plu malgré ses quelques longueurs. Je le recommande aux âmes romantiques et torturées, et aux férues d'histoires d'amours qui ne finissent pas toujours bien.

Un passage : "Et puis, savez-vous ce qui arrive ? par cela seul qu'on dispute, on ne veut pas céder. A force de chercher de bonnes raisons, on en trouve; on les dit; et après on y tient, non pas tant parce qu'elles sont bonnes que pour ne pas se démentir."
4,80 €
512 pages

19 commentaires:

  1. Un classique que j'aimerai bcp découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis comme Boom, j'ai très envie de le lire ce livre ! (Même s'il est dans ma PAL depuis des années...)

    RépondreSupprimer
  3. Une très belle lecture et étudier le livre m'aurait bien plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que plus de précision sur l'époque m'aurait plu aussi :D

      Supprimer
  4. Je l'ai étudié au lycée et j'ai adoré ! Je souhaite le relire : j'espère trouver le temps prochainement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi que tu trouveras le temps :D

      Supprimer
  5. ça me rassure que tu ai aimé, je pense le lire cette année :)

    RépondreSupprimer
  6. L'un de mes livres préféré ! Je le relis assez régulièrement ^^'

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre est une pépite ! Je l'ai lu deux fois et à chaque fois j'ai découvert de nouvelles choses, et je pense que je le relierais encore et encore parce qu'il est totalement magique et éblouissant. La manière dont Choderlot de Laclos parvient à entrer dans la tête de ses personnages en écrivant de façon naturelle, je suis hyper admirative. J'étais comme toi à ma première lecture je n'avais pas beaucoup aimé parce que je ne comprenais pas tous les sous entendus qu'il y avait.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis tellement, tellement contente que tu l'aies aimé, malgré le petit bémol que tu soulignes ! Ce roman est tellement.... Tellement ! <3

    RépondreSupprimer
  9. Je l'ai découvert au lycée et c'est devenu un de mes livres préférés !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥