12 oct. 2014

Le confident, Hélène Grémillon

"On peut cacher son malheur au milieu de gens malheureux, pas au milieu de gens heureux."


le confidentQuatrième de couverture :
Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d'abord à une erreur mais les lettres continuent d'arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu'elle n'est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.

Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspense psychologique.

 Le confident a obtenu cinq prix littéraires et été traduit en dix-huit langues.




Impressionnant. Voilà le mot qui m'est venu à l'esprit alors que je refermais ce livre. Comment vous expliquer ce que Le confident m'a fait ressentir ? Je ne saurais être assez persuasive pour vous décrire la claque que j'ai pris.

Pourtant à la base ce roman m'attirait moyennement, ni la couverture ni le résumé ne m'enthousiasmaient plus que ça. Et puis, au détour d'une conversation avec une amie passionnée de lecture, celle-ci me l'a vivement recommandé en me précisant combien ce livre l'avait marqué. Mon Dieu, comme je la comprends !

Prévoyez du temps devant vous si vous souhaitez le lire parce qu'une fois en mains il vous sera impossible de le lâcher ! Je ne vous dirais rien de l'histoire, vous en savez déjà largement suffisamment par la quatrième de couverture. En effet c'est le suspens absolument haletant, absolument insoutenable qui fait la force du récit. Les erreurs naissent souvent de certitudes. Cette phrase tirée du roman le résume parfaitement, mieux elle l'incarne à merveille. Parce que ce livre c'est ça : des certitudes sans cesse érigées et sans cesse détruites par de nouvelles.

Hélène Grémillon a un style assez simple, authentique, ni léger ni plombant. Je dirais qu'elle a une écriture... honnête. Cela peut sans doute paraître un peu bizarre mais au vu du récit, j'ai envie de dire heureusement que son écriture est honnête parce que l'honnêteté chez ses personnages je la cherche encore !

Parlons tiens de ses personnages. Enfin plutôt non, n'en parlons pas trop, je ne voudrais pas vous gâcher votre lecture. En tout cas, si vous aimez les personnages travaillés, exploités, avec une psychologie extrêmement fouillée, ce livre est fait pour vous !

Terrifiant, dérangeant, perturbant, poétique, magnifique, magistral, grandiose, étrange... Je ne sais pas quel qualificatif est le plus adéquat, tous correspondent à leur manière à une facette de ce livre. Enfin, arrêtons là, je crois que vous avez saisi que ce livre est un coup de cœur intersidéral.

Lisez Le confident. C'est une bombe.

Un passage : "Un jour, j'ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C'était un évènement, car dans ma vie je n'ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m'annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l'ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j'attendais d'elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu'à dix puis de les rouvrir, qu'elles bouleversent ma vie. Et puis ma mère est morte. Alors là, j'ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d'une mère, on peut difficilement mieux faire. "

7,40€
311 pages

23 commentaires:

  1. Ma mère l'a et a adoré donc je vais le lire, je sens que je vais aimer vu ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est "drôle" parce que, comme toi, ce roman me tente que très moyennement et après avoir lu ton billet, je me dis que je devrais vraiment lui laisser sa chance... A voir si je craque dans les prochaines semaines !

    RépondreSupprimer
  3. Ca donne envie tout ça... A la base, je n'étais pas plus tentée que ça, mais tu me fais changer d'avis

    RépondreSupprimer
  4. Je ne l'ai toujours pas lu, il va falloir que j'y remédie

    RépondreSupprimer
  5. Il est sur ma LAL depuis longtemps, il faut que je trouve un créneau pour le lire.

    RépondreSupprimer
  6. Et hop dans ma liseuse ^^

    Merciiiiiiii <3

    RépondreSupprimer
  7. C'est un livre que je vais lire dans les semaines à venir, je suis contente de savoir qu'il t'a plu :)

    RépondreSupprimer
  8. Olalala ton avis me donne très envie de découvrir ce roman !!!!
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais je dois dire que ton avis me donne vraiment envie de le découvrir ! Je te remercie pour cette belle chronique absolument tentante :)

    RépondreSupprimer
  10. Une très belle surprise ce roman, j'en garde un excellent souvenir.

    RépondreSupprimer
  11. Tout comme toi, la couverture me disait trop rien et dès que je l'ai commencé j'ai eu du mal à le lacher ! ^^

    RépondreSupprimer
  12. J'ai très envie de lire ce roman, j'ai lu ''La garçonnière'' l'an passée et j'ai vraiment beaucoup apprécié son écriture =)

    RépondreSupprimer
  13. Ce roman est une bombe, oui tu as raison !!
    Et la Garçonnière est pas mal aussi. Moins intense mais tout aussi intéressant :)

    RépondreSupprimer
  14. Enorme !
    Tu dis au début de ta chronique que le livre est impressionnant et c'est exactement le mot ! ! Quelle claque...je l'ai lu il y'a environ deux mois et j'ai été complètement happée par l'histoire tout en étant horrifiée...c'est le genre de roman qui reste vraiment en tête. En tous cas, je l'ai vraiment beaucoup aimé et c'est assurément le premier coup de coeur pour moi de l'année 2016 ! !

    RépondreSupprimer
  15. J'ai beaucoup aimé ce roman qui pourrait paraître banal au premier abord mais qui se révèle puissant. Et la fin ! Quelle chute ! J'ai lu depuis son second roman que j'ai trouvé nettement moins bon.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥