5 sept. 2013

Histoire d'Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un), Francis Dannemark

 Quatrième de couverture :
« J'ai rencontré ma tante en novembre 2001, le jour de l'enterrement de sa sœur. L'enterrement de ma mère, pour le dire autrement. Je savais qu'elle s'appelait Alice mais je ne la connaissais pas. Je connaissais encore moins l'histoire extravagante et fascinante de sa vie et de ses maris. Je ne lui ai pas demandé d'ouvrir la malle de ses souvenirs et de ses secrets ; elle l'a fait quand même. »
Quand Paul rencontre pour la première fois sa tante Alice, elle a soixante-treize ans. Elle est anglaise et veuve. De nombreuses fois veuve. Elle va lui raconter les joies et les peines de son incroyable existence aux quatre coins du monde. Et lui apprendre qu'amour peut rimer avec grâce et humour – même quand la vie est en larmes.


 
J'ai découvert ce livre grâce à l'émission "La Grande Librairie" sur la 5 où une libraire le présentait avec beaucoup d'entrain.

Histoire d'Alice est un roman court dans lequel Paul, le narrateur, écoute sa tante Alice lui raconter sa vie. Cela peut paraître un peu simplet dit comme ça, mais ce serait sous-estimer le côté passionnant et peu banal de la vie d'Alice. En effet celle-ci a eu un nombre incroyable de maris, tous (bien sûr) différents mais tous aimants. Ils lui ont tous appris quelque chose, ils ont tous laissé une trace dans sa vie.


La façon d'écrire de l'auteur est simple, brève. Il utilise des mots communs, un langage courant... on pourrait penser qu'il privilégie le fond sur la forme. Mais je pense que c'est surtout un moyen de retranscrire de manière naturelle les paroles d'Alice : il adopte sa façon de parler. D'ailleurs cette façon de parler nous en dit long sur le personnage. Alice n'a peur de rien, ne se pose pas de questions. Elle est là, dans le présent, elle vit et advienne que pourra !


Quand aux autres personnages (les maris d'Alice surtout) ils sont bien dessinés, on cerne vite leur personnalité, qui ils sont, d'où ils viennent... Mais, honnêtement, le lecteur n'a pas le temps de s'attacher à ces hommes. On commence à peine à les connaître qu'ils sont déjà morts ! Au moins, me direz-vous, comme ça on ne pleure pas toutes les vingts pages ! Enfin plus sérieusement, c'est selon moi le point négatif du roman. 

On dirait que l'auteur s'est dépêché d'écrire son roman ou alors, qu'il n'avait pas envie de s'étendre plus. C'est sans doute un choix qu'il a fait là, peut être de peur que le lecteur ne se lasse. Seulement à chaque mari je me disais "déjà ?", j'aurais voulu avoir plus de détails, que le roman soit plus développé en fait. Parce que vraiment, il a beaucoup de potentiel.

En fin de compte, Histoire d'Alice qui ne pensait jamais à rien est un roman sympathique, léger et divertissant mais dont on ressort avec un goût de trop peu dans la bouche !


Un passage : "Je ne rêvais pas de voir le monde, je ne rêvais que de me marier. Je crois que je peux dire que la vie a été généreuse à mon égard. Quand je pense à mes maris, je sais qu’ils ont été mes amants, mes amis, de merveilleux compagnons, mais je crois aussi qu’ils ont été mes anges et je n’arrive plus vraiment à penser à l’un sans penser aux autres."


13,30€
184 pages


9 commentaires:

  1. Je voudrais découvrir cet auteur, mais ma bibliothèque n'a rien grrrr .. je vais voir s'il y a des poches.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout, mais je le note avec plaisir ! Il a l'air très touchant :) Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet il est assez émouvant car il aborde des thèmes qui nous sont plus ou moins proches :) De rien ^-^

      Supprimer
  3. J'ai très envie de lire cette histoire, elle me semble loufoque, et un brin réaliste quand même sur la vie et la nécessité d'aller de l'avant. Dans le même thème je peux te conseille ''les jolis garçons'' de Delphine de Vigan, mais le ton est moins léger, plus réaliste et moins quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est assez originale ! J'avais déjà entendu parler de Delphine de Vigan pour "No et moi", je vais aller regarder ce livre merci beaucoup :)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas ce titre... donc merci pour la découverte !^^

    RépondreSupprimer
  5. Je n'avais jamais entendu parler de ce livre, mais après avoir lu ton avis, il me tente beaucoup ! Il n'est pas dans le style de ce que je lis habituellement et je pense que cela pourrait justement me changer un peu ;-) Je vais le noter ! Merci

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥