20 oct. 2015

La fille de la ville, Boris Lanneau

Quatrième de couverture :
Cinq potes à la vie à la mort,
Cinq gars de la campagne :
C’est « L’Équipe ».

Il y a Attila, le chef ;
Dolby, le petit gros ;
Dudu, qui conduit la 2-chevaux.
Le quatrième, fou et fouteux, c’est Jmemba.
Et le dernier, Rouge-Gorge, le poète.

Cinq gars de la campagne, avec une 2-chevaux
et des rêves de « fille de la ville » – cette
fille incroyable qui les a tous éblouis
l’été dernier. Il paraît qu’elle revient.

Elle revient !


Je remercie les éditions Sarbacane pour l’envoi de ce roman. 

Tout d’abord je vais parler du style de l’auteur. Oui comme ça, cash, direct, sans préambule.  Mais il me semble important d’aborder ce point en premier, de vous donner mon avis sur ce fameux style qui a apparemment pas mal déplu sur la blogo. Alors oui, si la façon d’écrire de l’auteur est tout sauf conventionnel je ne dirais pas que cela m’a heurté. Je préfèrerais toujours un écrivain qui impose sa façon d’écrire de façon claire, nette et précise à un écrivain hésitant, reprenant certains clichés dans ses tournures de phrases et sans personnalité. Voilà. Certes si vous détestez le style très « parlé » dans les romans celui-ci ne sera pas pour vous. Mais si comme moi cela ne vous dérange pas du moment que l’auteur si tient avec rigueur et que ça reste agréable à lire… Et bien allez-y !

Mais venons en aux faits si vous voulez bien les amis. Je ne peux pas dire que j’ai a-do-ré ce roman. Mais j’ai passé un bon moment. J’ai apprécié de suivre les aventures de ces cinq potes, tous un peu amoureux de cette jolie fille de la ville, prêts à tout pour la séduire alors qu’elle n’est même pas encore là ! Ils sont tous les cinq très attachants, chacun avec sa personnalité pour que n’importe quel lecteur puisse se retrouver dans au moins l’un d’entre eux. Vraiment j’ai bien aimé ce roman. Mais je n’ai pas eu cette petite étincelle, ce petit déclic qui fait que l’histoire vous trotte dans la tête en permanence, qu’à chaque moment de pause vous vous ruez sur votre livre comme si votre vie en dépendait. Non, La fille de la ville m’a convaincu parce que c’est un chouette roman mais c’est tout.  
Ce qui m’a peut être manqué c’est un peu plus de rythme, un peu plus d’action, de suspens. Si vous cherchez un roman à multiples rebondissements je ne crois pas qu’il vous plaira. Mais si vous avez envie d’une histoire joyeuse, d’une histoire d’amitié, de jeunesse, de garçons, de campagne et pleine d’amour et de vie alors n’hésitez pas, La fille de la ville vous fera passer un excellent moment !


En bref, La fille de la ville est une jolie histoire d’amitié, que j’ai bien apprécié et que je vous conseille :)

Un passage : "Sur le pont, le camion passe, majestueux et magique, orange comme un soleil couchant, traverse la rivière, s'en va cramer la route plus loin, là-bas, peut être vers l'Espagne, aucun feu ne pourra l'arrêter. Dans ces moments-là, Dolby est un autre. Fort, tout d'un coup, à renifler les gaz comme si son nez effleurait le cou d'une fille."

15,50 €
293 pages

11 commentaires:

  1. C'est un livre qui ne me tente pas plus que ça, malgré ton avis positif. ^^' Ce n'est pas un genre qui me fait envie, et puis... la flemme. Bonne chronique en tout cas !

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre ne me tente pas non plus... J'ai l'impression que les persos sont du genre un peu bordéliques, et ça ne me plaît pas trop. ^^' Dommage !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, contrairement à beaucoup de blogueurs comme tu le dis. Mais c'est vrai que je n'ai pas eu de déclic non plus.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas du tout, mais du coup du fait que beaucoup de monde ait eu du mal avec le style, je suis curieuse ^^
    Peut-être quand il sera en poche ou bien à la bibliothèque ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore le résumé et ton avis me donne envie! Une petite lecture fraîche et joyeuse, enfin j'espère! Mais j'ai d'abord besoin de l'acheter! ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup ton premier paragraphe, je suis tout à fait d'accord avec toi. En plus d'une écriture non-conventionnelle que j'aimerais découvrir, l'histoire a l'air très sympa. Je note, merci !

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup les éditions Sarbacane et ce livre me fait très envie!! =)

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas été transportée par cette histoire mais je ne pense pas que se soit le style de l'auteur qui soit en cause. J'aime beaucoup ton avis.

    RépondreSupprimer
  10. Je t'ai tagué: http://laplumedunelectrice.blogspot.fr/2015/10/tag-liebster-award.html

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥