18 oct. 2017

Gloria, Martine Pouchain



"Une lueur rase les sommets au loin. Quelques phares croisés les éblouissent.


- Ca m'étonnerait beaucoup que t'es ma mère, déclare Jamie.
- Pourquoi ?
- Une mère a pas le temps de se balader. Elle travaille.
- Qu'est-ce que t'en sais ? T'en connais beaucoup, des mères ?
- Tu vois, ça, une mère le dirait pas.
- Moi aussi je travaille. Là, je suis en vacances.
- Et tu fais quoi comme travail ?
- Actrice."







Je remercie les éditions Sarbacane pour cet envoi.


Gloria c’est un de ces romans qu’on referme avec le sourire aux lèvres comme au retour d’une promenade particulièrement agréable ou comme lorsqu’une personne que vous estimer vous complimente sur cette jolie robe que vous venez d’acheter. Gloria c’est ça, un ouragan qui pourrait tout ravager mais qui se contente d’amener le bonheur avec elle. C’est une jeune femme qu’on apprend à aimer malgré tous ses défauts, malgré les petits arrangements qu’elle passe avec le diable. On l’aime parce qu’on comprend que c’est la vie qui veut ça, que c’est la vie qui nous façonne et qui fait de nous ce que nous sommes, tout comme les gens qui nous entourent. Et puis, il y a nos choix, des choix qu’on fait parfois en un clin d’oeil et qui font basculer toute notre vie. Je ne crois pas tellement au destin mais plutôt que la vie n’est qu’une succession de choix (d’où ma grande indécision, mais tel n’est pas le sujet du jour). C’est juste que pour moi ce roman c’est ça : l’histoire d’un choix. 

Ce roman m’a parlé, bien plus que le précédent livre de l’auteure « Dylan Dubois ». Si j’ai trouvé la plume de l’auteure toujours aussi précise, cassante et surtout, follement captivante, j’ai aussi trouvé l’héroïne plus at tachante, en tout cas j’ai vraiment réussi à m’identifier à elle. J’ai ressenti de belles émotions et je remercie les éditions Sarbacane de publier de si jolis romans !

En bref, un roman frais et revigorant comme un verre d’eau en plein désert.

Un passage : "Des jours tourbillonnants s'ensuivent. Gloria relit la carte de Fitz cinquante fois par jour, croit y respirer les résidus de son odeur, apprend par coeur son numéro et son adresse pour ne plus jamais les oublier - mais oublie de manger, de dormir, et se demande pourquoi la tête lui tourne à tout instant. Ses nuits sont rondes de sa présence, il dort tout contre elle, ne la quitte plus."



267 pages
15,50 €

4 commentaires:

  1. Un joli roman et une héroïne attachante, nous sommes d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les éditions Sarbacane, toujours au top :)

      Supprimer
  2. ça décrit bien ce roman où on ne peut pas condamner Gloria malgré ses choix, ou justement à cause de ses choix :) un beau roman !

    RépondreSupprimer
  3. Ca pourrait peut-être me plaire, je note :) !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥