20 juil. 2014

Frangine, Marion Brunet

Quatrième de couverture :
"Il faut que je vous dise...
J'aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoires, mais ce serait faux. Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées.

Tandis que ma frangine découvrait
le monde
le cruel
le normal
et la guerre,

ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates.
C'est à moi que revient de conter nos quatre chemins.
Comment comprendre, sinon ?"






"Tu es trop jeune pour les regrets, et trop âgée pour penser que tu as tout ton temps."

Je remercie tout d'abord les éditions Sarbacane de m'avoir permis de découvrir ce livre !

Frangine est le premier livre sur le thème de l'homosexualité que j'ai lu, je ne pourrais donc pas le comparer avec d'autres romans. Toutefois, je ne pense pas qu'on puisse comparer ce livre avec aucun autre ! 
J'attendais beaucoup de ce roman après les nombreuses chroniques très positives que j'avais pu lire à son sujet... et je ne suis pas du tout déçue. Si ce n'est pas un coup de cœur, Frangine est tout de même un livre que je recommande vivement, qui a réussit à me surprendre et à me toucher.

L'auteur a une plume très fine, ce qui rend son roman tout à fait délicat, tout à fait charmant, tout à fait agréable. Marion Brunet aborde des thèmes pas évident à traiter comme l'homosexualité, mais aussi le harcèlement, l'exclusion, l'intolérance... Ainsi, on pourrait s'attendre à un livre assez plombant, assez noir... Que nenni, les amis ! Par un véritable tour de force, on oscille tout au long de l'histoire entre le léger et le lourd, le très lourd même, sans jamais tomber dans le pathos. 

Nous avons donc Pauline, jeune fille au tempérament doux et assez taciturne, qui entre en seconde. L'histoire tourne beaucoup autour d'elle et j'ai beaucoup apprécié sa force de caractère qui se révèle peu à peu. Elle ferait un excellent modèle pour nombre d'entre nous ! Quant à  Joachim, le narrateur et frère de Pauline, j'ai adoré sa façon de voir le monde, il est très attachant. Enfin, les personnages secondaires sont tout autant importants dans le déroulement du roman, ils apportent vraiment quelque chose à l'histoire. Je dis cela en pensant tout particulièrement à la petite copine de Joachim qui m'a beaucoup plu. 

En bref, un roman qui s'est révélé à la hauteur de mes espérances et bien plus encore. Je vous le conseille de tout cœur. 

Un passage : « Ma sœur est entrée dans ma chambre. C'était quelques jours après la rentrée. Elle s'est assise sur mon lit. Elle m'a regardé très sérieusement, a coincé sa mèche de cheveux derrière l'oreille et m'a demandé :
- Joachim, à quel moment tu as réalisé qu'on ne vivait pas au pays des Bisounours ? »



262 pages
14,90€

19 commentaires:

  1. Un roman coup de cœur ♥
    Les personnages m'avaient beaucoup touché.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce livre aussi :) Un livre avec un thème fort, mais une écriture douce et des personnages juste adorables.

    RépondreSupprimer
  3. Contente de voir que tu as été conquise, je ne connaissais pas du tout je l'avoue.

    RépondreSupprimer
  4. Il est dans ma pal depuis très longtemps... La couverture est magnifique <3

    RépondreSupprimer
  5. Un roman vraiment magnifique, qui a été un coup de coeur pour moi

    RépondreSupprimer
  6. Même si il n'a pas été un coup de cœur pour moi, j'avais vraiment beaucoup aimé aussi !

    RépondreSupprimer
  7. Ce titre me fait de plus en plus envie !! Dommage que les romans de Sarbacane ne se trouvent pas facilement...

    RépondreSupprimer
  8. Il est dans ma wish-list à force de voir que de bonnes critiques :)

    RépondreSupprimer
  9. (Je sais que j'ai déjà lu ta chronique mais je ne me souviens pas si j'avais commenté, désolée si c'est le cas ;)) J'ai vraiment adoré la plume de Marion Brunet, c'est ce qui fait le charme du livre je trouve. Et les personnages sont super attachants eux aussi.

    RépondreSupprimer
  10. Ooooh je suis super contente que ce livre t'ait plu ! Je l'avais adoré aussi :D

    RépondreSupprimer
  11. Ta chronique me donne bien envie de le lire ^^

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que la façon dont l'auteure à tournée le récit, comme tu le dit sans pathos est pour le mieux =)

    RépondreSupprimer
  13. Wow. Il me faut ce livre. Merci pour ta magnifique chronique, et ce passage très intrigant ! :D

    RépondreSupprimer
  14. Humm j'ai bien envie de le découvrir celui-la, je l'ajoute à ma wishlist :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥