17 nov. 2015

Respire, Anne-Sophie Brasme

« On n'échappe pas à sa propre folie en s’efforçant de vivre comme les gens normaux. »


Quatrième de couverture :


Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien. Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux. Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée. Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique. Une amitié naît, qui pour Charlène est un don inespéré de la vie, un émerveillement. Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir. Un roman d’une vérité hallucinante écrit par une jeune fille de 17 ans.




J'ai acheté ce roman après avoir lu un avis très positif sur le blog d'Audrey. Sa chronique m'avait donné très envie de le lire surtout qu'il abordait un thème qui m'intéresse beaucoup. Aussi, je voulais le lire avant de voir le film qui me tente énormément ! 

Bon... Je pense que cette chronique sera courte. Ce roman, soit je ne l'ai pas lu au bon moment soit il n'était tout simplement pas fait pour moi. Je n'ai rien à redire sur la forme, je veux dire, tout y est : le style est impeccable, les personnages vraiment uniques, l'histoire se tient... Mais non.




Je ne suis pas entrée dans l'histoire, à mon grand désespoir. Je crois que je m'étais faite une idée trop précise de ce que je voulais trouver dans ce roman et donc, comme il ne correspondait pas à mes attentes j'ai été déçue.

Je n'ai pas réussi à m'attacher à Charlène, trop loin de moi, trop froide... Et j'aurais bien aimé avoir le point de vue de Sarah sur les évènements, je pense que ça aurait apporté davantage de profondeur au roman. Non pas qu'il soit superficiel, non pour le coup on est confronté à une véritable problématique complexe et intéressante. Mais Charlène ne m'a pas touchée, pas émue, je suis restée en dehors de ses tourments, de ses pensées. 

Spoiler Je crois que c'est le fait que Charlène soit un peu dérangée, un peu faible, un peu folle qui ne m'a plu. J'aurais préféré que ce soit une fille totalement normale et équilibrée qui soit mise dans cette situation. Spoiler

En bref, Respire, un roman on ne peut plus recommandable mais que je n'ai pas réussi à apprécier, à mon grand regret. Mais vous aurez sans doute mon avis sur le film bientôt :)

Un passage : Je ne saurai définir l'obsession. Je crois qu'on la porte toujours en soi. Souvent, il suffit de presque rien pour la déclencher. Elle s'immisce en vous, silencieuse, attaque lentement, tortueuse, chaque partie de votre être; mais elle est rusée et terriblement manipulatrice, car elle se fait passer pour votre amie, mais ne manque pas de vous trahir. La souffrance dans tout cela n'est qu'un effet. Lorsqu'on devient fou, on ne se rend pas compte car on n'a pas mal. Le plus douloureux c'est la chute. Le moment où on réalise. Moi non plus je ne voulais rien voir venir. Et puis, forcément, j'ai fini par atterrir...


5,30 €
180 pages

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. Dis moi si tu le lis, je serais curieuse de ton avis :)

      Supprimer
  2. Il m'intrigue tout de même bien, mais je ne sais pas encore si je craquerai vraiment ou pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à me le dire si tu craques :D

      Supprimer
  3. Hum, j'avais entendu le titre parce qu'il a été adapté au cinéma, mais je ne suis pas du tout attirée par le roman je dois bien avouer... C'est loin de mes habitudes de lecture !

    RépondreSupprimer
  4. Ce livre ne me tentait déjà pas auparavant, et ton avis confirme mon impression. Je ferai l'impasse ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avoue que je ne tenterais pas de te convaincre de le lire ^^

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Et je ne te retiens pas haha Même si c'est tout de même un bon roman ;)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥