14 mars 2018

Les gentilles filles vont au paradis les autres là où elles veulent, Elie Grimes


Zoey est la sœur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.


Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey
n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…
Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique.

Je remercie les éditions Préludes pour cet envoi.

J'ai tout de suite été attiré par ce roman : mon côté féministe s'est senti visé par le titre. A vrai dire, bien que ce ne soit pas du tout un manifeste féministe ou quoi que ce soit de ce style, j'ai tout de même été contente de rencontrer des personnages féminins intéressants et forts, loin des clichés véhiculés par certains romans.

Zoey est une jeune entrepreneuse qui a monté sa propre boîte de traiteur avec l'aide de Sally sans qui sa vie serait bien plus compliquée. J'ai beaucoup aimé Zoey bien que ses réactions m'aient parfois passablement agacées : je ne retrouvais pas tout à fait dans ses choix (je pense que j'ai plutôt l'âme d'une Sally). J'ai toutefois aimé la façon dont on la voit évoluer et mûrir au fil du roman. Et puis, on trouve tout au long de l'histoire une galerie de femmes piquantes et vivantes comme sa grand-mère ou sa mère et c'est un plaisir de lire un roman avec des personnages aussi diversifié.

J'ai aussi beaucoup apprécié le style d'écriture d'Elie Grimes : agréable et fluide, il rend la lecture douce et rapide. Parce que oui ce livre se lit vite et comme tout bon roman un tantinet feel-good il file le sourire aux lèvres. Les gentilles filles... est un roman sur l'amour, l'Amour avec un grand A mais aussi sur l'amour en général, celui qu'on porte à ses proches et à ses amis. Ca fait parfois du bien de se demander si on agit correctement envers les gens qu'on aime et ce roman pose exactement les bonnes questions : le tout avec un ton enjoué et relevé comme j'aime !

En bref, un roman drôle et haut en couleurs que je vous recommande vivement pour les coups de déprime (ou juste parce que c'est un roman doudou qui donne la pêche).


Un passage : "- Je me conduirai comme une gentille fille, d'accord ? murmura-t-elle.
- Parce que tu es une gentille fille ! lança joyeusement Nana. C'est ce qui compte, nous conduire correctement, en accord avec notre conscience et les autres. Voilà un principe que j'ai toujours essayé de suivre.
Sa bouche s'étira d'un air malicieux.
- Mais pas ce soir. Ce soir, c'est mon anniversaire et l'âge donne certaines privautés. Comme de torturer les siens."


16,90 €
448 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot ♥