Le choix d'Horace, Hélène Louise

Septembre 2114. Horace Laurier, métis nocto-félide, aura vingt-et-un ans dans quelques jours. Bientôt majeur, il s'apprête à quitter l'orphelinat de Fougères où il vit depuis sa naissance, en compagnie d'autres enfants métis, soumis comme lui à la charité des Résidents. Les Résidents, ces Intelligences Artificielles qui partagent le quotidien des humains depuis le Soulèvement de 1961 (soit depuis plus d'un siècle et demi), assurent l'entretien et l'éducation des enfants nés d'unions illicites en échange de la réquisition régulière de leurs corps - seul moyen pour les Résidents d'accéder à une forme vivante. Horace est né de parents de deux races différentes et son physique inhabituel, mi félide mi nocto, le condamne au statut de Basse-Caste. Et s'il va enfin échapper aux mains des Résidents en gagnant sa majorité, il va également devoir trouver moyen d'assurer sa subsistance dans ce monde qui réprouve sa naissance et son existence même...

Je remercie Hélène Louise pour ce bel envoi. 

J’ai mis un temps fou à me décider à lire ce petit livre ! Et pourtant je me demande vraiment pourquoi maintenant. Le choix d'Horace est une longue nouvelle prenant place en amont du premier roman de la série *Lysandre Chalkhill*. N’ayant pas lu cette saga j’ai été heureuse de constater la présence d’un glossaire explicatif au début du roman. Il m’a permis de rentrer plus facilement dans l’univers très riche créé par Hélène Louise.  

Je me suis tout de suite beaucoup attachée à Horace qui est un personnage vraiment original et bien travaillé. C’est agréable d’avoir à faire à ce genre de personnage hors du commun, loin des stéréotypes et des clichés. Au delà d’Horace j’ai aussi apprécié toute la galerie de personnages imaginée par l’auteure : ils ont tous un petit quelque chose qui les rend unique en leur genre. 

De plus, point non négligeable, le style de l’auteure est très agréable à lire. C’est toujours un point qui me fait peur lorsque je lis de l’auto-édition car j’attache beaucoup d’importance à la beauté de l’écriture et on peut dire que je n'ai pas été déçu ici.  

En bref, j’ai adoré ce prequel qui laisse entrevoir un univers très riche et complexe. Je serais très curieuse de découvrir les autres publications d’Hélène !

Un passage : 
"Alphonse avait remis le pouce dans sa bouche, et bredouillait en crachouillant, mais Horace répondit sans faire de remarque.

- La dame qui a écrit ce livre était une brillante scientifique, du début du vingtième siècle, il y presque deux cent ans.
- Avant les Résidents?
- Oui, des années avant. Elle fait partie des personnes qui ont travaillé au moyen de créer de nouveaux modèles humains.
- Comme les avès et les noctos?
- Oui, comme ça.
- Mais c'était avant que les Résidents enlèvent du cerveau des gens la cra, la créti…
- La créativité. Oui, c'était quand les humains étaient encore capables d'inventer plein de nouvelles choses."


152 pages
9 €

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Café ! Un garçon s'il vous plaît, Agnès Abécassis

Horizon Crash, Scott Westerfeld

Marque-page #44