Les quatre gars, Claire Renaud


Dans la famille, on est quatre gars – et des gars pas très cordiaux. Il y a mon papi, mon père, mon grand frère Yves et moi, 9 ans, Louis. On vit à Noirmoutier – on récolte du sel et on le vend sur le marché. La mer nous sale, nous nourrit, nous apaise et nous éblouit.

Chez nous, ça ne parle pas, ça rit peu. Il faut dire que les femmes sont parties une à une. Depuis, Papa vit comme un bernard-l’ermite dans sa coquille. Papi parle au fantôme de mamie quand il veut un avis sur la cuisson des crêpes. Yves, lui, est accro à la muscu.
Et moi ? Ben, moi, j’aimerais bien croire que cette vie, on peut faire mieux que presque la vivre.


Je remercie les éditions Sarbacane pour cet envoi.
Les Quatre gars ce sont quatre hommes, 3 générations, une famille qui a explosé. La famille Dégâts rapport à leur tendance à ne rien faire comme les autres et à ne pas passer inaperçus.
Je les ai adoré ces hommes et ce garçon. On suit l'histoire de Louis, jeune garçon débrouillard et à l'esprit vif et malicieux, qui a à coeur de réparer le coeur brisé de son bourru de père. Tâche ardu s'il en est ! Avec l'aide de son grand-père au grand coeur ils vont échafauder mille et une stratégies, toutes pleines de bons sentiments et d'amour. Les Quatre gars c'est un livre qui se lit d'une traite, avec plaisir et gourmandise. C'est un livre qui m'a donné de l'espoir, de la joie, c'est un livre qui fait du bien. Oui vraiment, ce roman est rempli de tendresse et d'optimisme. 
De toute façon je ne pouvais qu'apprécier ce roman puisqu'il se passe à Noirmoutier, île où j'ai fêté mes 15 ans (j'ai toujours une étoile de mer séchée que j'avais ramenée après l'avoir trouvé morte sur la plage).
En bref, un roman haut en couleurs et débordant de bonnes ondes : encore un livre de chez Sarbacane que je recommande vivement.
Un passage : « Ce n'est pas un hasard si les larmes sont salées : c'est comme la mer. La mer nettoie. Quand tu te baignes, tu as l'impression que tu te purifies, que tu laisses toute ta saleté du corps mais aussi de la tête, toutes tes mauvaises pensées et tes peurs dans les vagues qui repartent au loin, chargées de crasse et de soucis. » 
192 pages
15,50 €

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Café ! Un garçon s'il vous plaît, Agnès Abécassis

Horizon Crash, Scott Westerfeld

Marque-page #44